NOUVELLES

Le verre soufflé, un art méditatif

27/09/2013 04:23 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

La soufflerie Les Trois Corbeaux dans le quartier Petit-Champlain accueille les visiteurs à l'occasion de la 17e édition des Journées de la culture.

La soufflerie, qui est toujours ouverte au public, a prévu davantage de personnel au cours de la fin de semaine pour répondre aux questions des visiteurs qui étaient déjà nombreux vendredi.

Les souffleurs Jeff Ferrier et Christina Mayr sont propriétaires depuis trois ans de l'atelier du Vieux-Québec, rendu célèbre par la renommée du maître verrier Jean Vallières. Ce dernier y avait établi la Verrerie La Mailloche.

Durant fin de semaine, les souffleurs de verre auront l'occasion de transmettre leur passion du verre et d'exposer leur savoir-faire. Le travail méditatif demande beaucoup de dextérité et de concentration, fait savoir Christina Mayr.

« C'est beaucoup de sueur et beaucoup de bonheur. C'est un métier qui est très demandant. Un peu comme les musiciens, on passe des années et des années à apprendre la dextérité, la composition, la technique. On met tout ça ensemble, alors on est toujours stimulés », mentionne-t-elle.

Malgré les gestes répétés, le travail est toujours une nouvelle source de créativité, ajoute Mme Mayr.

« Notre cerveau ne tarit pas d'arriver avec des nouvelles formes, des nouvelles couleurs, de nouvelles façons d'agencer les techniques traditionnelles. »

Le résultat aux Trois Corbeaux revêt un aspect joyeux et coloré, poétique et ludique.

La soufflerie située au 58 de la rue Sous-le-Fort est ouverte toute la fin de semaine. Samedi, un artiste verrier fera une démonstration de verre miniature soufflé au chalumeau.

PLUS:rc