NOUVELLES

France : le ministre de l'Économie défend un budget sérieux et responsable

27/09/2013 07:25 EDT | Actualisé 27/11/2013 05:12 EST

Le ministre français de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici, rejette le qualificatif d'exercice d'austérité pour son budget 2014. Il y voit un budget « sérieux » et responsable.

Invité de l'émission RDI économie, M. Moscovici a expliqué que son budget a pour but d'éviter l'augmentation des coûts d'emprunt de la France.

Pour la première fois depuis 1958 sous la Ve République, les dépenses de l'État sont en baisse.

Les taxes sur la valeur ajoutée seront augmentées le 1er janvier prochain. On ne prévoit aucune hausse d'impôt pour les particuliers, mais on annonce une baisse des charges pour les entreprises.

La croissance prévue pour 2013 en France est extrêmement faible : 0,1 % seulement.

En 2014, le PIB devrait croître de 0,9 %. Le taux de chômage en est estimé à 10,5 %.

Pour Pierre Moscovici, la priorité est le contrôle de la dette. « C'est une politique de gauche » que de se désendetter, a-t-il déclaré.

Il affirme aussi que la possibilité de voir la zone euro se disloquer est nulle aujourd'hui. Les bonnes décisions ont été prises, selon lui. 

Plus tôt dans la journée, M. Moscovici participait à l'annonce de l'installation de la société française Aérolia à Mirabel en compagnie de la première ministre Pauline Marois.

L'entreprise va concevoir le fuselage central des avions Global 7000 et Global 8000 de Bombardier. Au moins 150 emplois seront créés.

PLUS:rc