NOUVELLES

Voitures en libre-service: Communauto préfère l'électricité

26/09/2013 01:10 EDT | Actualisé 25/11/2013 05:12 EST

L'organisme Communauto estime que son projet-pilote de véhicules 100 % électriques en libre-service pave la voie à l'électrification du parc automobile de Montréal et demande aux autorités municipales d'en faire une condition pour les prochains services de véhicules en libre-service.

Cependant, en dévoilant les premiers résultats de son projet-pilote, jeudi, l'organisme a constaté que le service remplace par des déplacements en auto un nombre significatif de trajets qui auraient autrement été effectués par d'autres moyens de transport, notamment le transport en commun, la marche ou le vélo.

Malgré tout, Communauto avance l'hypothèse que ce service pourrait, en fin de compte, contribuer à consolider les offres de transport concurrentes à la propriété individuelle de l'automobile et permettre, de ce fait, une réduction de la motorisation des ménages.

Le projet-pilote a été mené dans l'arrondissement du Plateau Mont-Royal.

Communauto signale que les conseillers municipaux de plusieurs arrondissements seront appelés à compter de la semaine prochaine à voter des changements de règlements dans le but de permettre d'étendre l'implantation de systèmes de véhicules en libre-service sans réservation à Montréal.

L'organisme y voit une occasion idéale pour Montréal de faire preuve de vision et d'obliger les futurs opérateurs à se tourner vers des véhicules entièrement électriques.

Notant que beaucoup d'inconnus demeurent quant aux impacts des véhicules en libre-service sans réservation sur les autres modes et sur le taux de motorisation de la population, il demande donc à la Ville de Montréal d'exiger également des prestataires de service une transparence dans le partage des données afin de pouvoir éclairer les décisions futures en la matière.

Selon Communauto, si l'on permet dès le départ que le service soit ouvert à des véhicules à essence, il sera difficile pour les autres opérateurs de poursuivre le déploiement d'une offre reposant sur les véhicules électriques.

La Presse Canadienne

PLUS:rc