NOUVELLES

Quatre lauréats remportent les «prix Nobel alternatifs»

26/09/2013 02:18 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST
AFP

STOCKHOLM - Un Américain qui lutte contre la prolifération des armes chimiques compte parmi les quatre récipiendaires annoncés jeudi d'un prix parfois qualifié de «Nobel alternatif».

Les autres récipiendaires des prix Right Livelihood sont un avocat palestinien qui milite pour les droits de la personne, un chirurgien congolais qui vient en aide aux victimes de viol et un pionnier suisse de la lutte antiparasitaire pour une agriculture renouvelable.

Paul Walker, le directeur américain de Green Cross International, une organisation fondée par l'ancien président soviétique Mikhail Gorbachev, a été honoré pour sa lutte à la prolifération des armes nucléaires, chimiques, biologiques et conventionnelles. Le jury a indiqué que son leadership, depuis 1995, a mené à l'élimination de 55 000 tonnes d'armes chimiques.

Pour sa part, l'avocat Raji Sourani est devenu le premier Palestinien à recevoir ce prix. En tant que leader de l'Organisation arabe pour les droits de la personne, M. Sourani a organisé la première mission d'enquête en Libye après la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

Le gynécologue congolais Denis Mukwege a été salué pour avoir traité 40 000 victimes de viol dans la région congolaise du Kivu. Il a été honoré pour son expertise en matière de blessures gynécologiques graves et pour avoir dénoncé les causes du viol en dépit des tentatives d'assassinat dont il a fait l'objet.

Enfin, l'agronome suisse Hans Rudolf Herren a été félicité pour avoir aidé les fermiers du monde à combattre la famine, la pauvreté et la maladie par le biais de l'oeuvre de sa fondation. Il a notamment développé une méthode qui utilise des millions de guêpes pour combattre un insecte qui menace les récoltes de manioc, une culture dont dépendent quotidiennement quelque 200 millions d'Africains.

Les quatre hommes se partageront un prix de 312 000 $ US.