NOUVELLES

Les organisateurs « outrés »

26/09/2013 11:12 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

Le comité d'organisation de la Coupe du monde de 2022 au Qatar se dit « outré » par les conditions de travail des ouvriers népalais.

Après les révélations du journal britannique The Guardian, les organisateurs ont réagi par écrit jeudi.

« Il n'y a aucune raison pour que des travailleurs au Qatar soient traités de cette façon », peut-on lire dans le communiqué publié par le comité.

« Nous croyons fermement que tous les travailleurs qui participent au projet de la Coupe du monde de 2022 ont le droit d'être traités de façon à assurer leur santé, leur sécurité et leur bien-être. La santé, la sécurité et le bien-être de chaque travailleur sont primordiaux aux yeux du comité d'organisation et nous nous engageons à apprendre de ces révélations pour améliorer la vie de tous les travailleurs au Qatar. »

« C'est notre priorité, au moment où nous commençons à remplir nos promesses faites dans notre dossier de candidature », explique le communiqué.

Début septembre, la radio britannique BBC avait parlé au directeur général de ce Mondial, Hassan Al Thawadi, avant les révélations du journal.

« Nous assurons la sécurité, la dignité et la santé de chaque travailleur. C'est notre priorité, avait dit l'officiel. Nous partageons la stratégie sur les droits des travailleurs des organisations Human Rights Watch et Amnistie internationale. Nous sommes en lien constant, et avons des discussions ouvertes avec elles. »

Déjà en mai, lors du congrès de l'UEFA à Londres, l'opinion publique, les membres de l'UEFA et les médias avaient été alertés par des manifestants qui dénonçaient, bannières à l'appui, les conditions de travail des ouvriers au Qatar.

La FIFA s'est dite très préoccupée par les révélations du journal The Guardian, et elle confirme qu'elle se mettra en lien avec les autorités du Qatar.

Le comité exécutif de la FIFA discutera du problème au cours de sa prochaine réunion à Zurich, les 3 et 4 octobre. Réunion où les membres devront voter sur le déplacement des compétitions durant l'hiver pour éviter les grosses chaleurs.

PLUS:rc