NOUVELLES

Entente de principe entre Ottawa et ses employés consulaires

26/09/2013 11:55 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

Le gouvernement fédéral et ses diplomates, qui effectuaient des moyens de pression depuis mois, ont conclu une entente de principe.

Aucun détail n'a été rendu public, mais une porte-parole de l'Association professionnelle des agents du service extérieur (APASE), Chrystiane Roy, a précisé que l'offre du gouvernement sera dévoilée aux membres dans les prochains jours. L'entente doit également être approuvée par le Conseil du Trésor.

Le ministre Tony Clement a indiqué que le règlement était le « fruit des efforts déployés par les deux parties », et qu'il correspondait aux conditions des autres employés des secteurs privés et publics.

De son côté, le président de l'APASE, Tim Edwards, a parlé d'un « esprit d'engagement constructif » de la part du gouvernement, en fin de parcours.

Quelque 1350 employés consulaires tenaient des grèves tournantes à Ottawa et dans les consulats à l'étranger depuis le printemps. Les diplomates avaient manifesté, en juillet dernier, devant les bureaux de Stephen Harper, dénonçant le manque d'empressement du gouvernement à régler le dossier.

Les agents cherchaient à obtenir la parité avec leurs collègues des autres ministères fédéraux. Ils étaient sans contrat de travail depuis juillet 2011.

Ce conflit de travail a entraîné de nombreux retards dans l'émission de visas, notamment pour les étudiants.

PLUS:rc