NOUVELLES

Revenu Canada ferme ses derniers comptoirs à Québec

25/09/2013 10:34 EDT | Actualisé 25/11/2013 05:12 EST

Les compressions dans la fonction publique fédérale continuent de se faire sentir à Québec. Les derniers comptoirs de Revenu Canada dans la région fermeront définitivement le 1er octobre.

Mardi prochain, un total de 21 bureaux situés dans les grands centres urbains au Canada, comme Québec et Montréal, cesseront leurs activités. Les services aux citoyens seront désormais offerts par téléphone ou sur Internet.

La fermeture des 49 bureaux de Revenu Canada a entraîné la suppression de 285 postes au pays. Plusieurs comptoirs en régions ont déjà cessé leurs activités depuis un an.

Pour justifier sa décision, le gouvernement fédéral soutient qu'à peine 2,5 % des gens utilisaient ce service direct aux citoyens.

L'Alliance de la fonction publique du Canada affirme le contraire. Selon le syndicat, près d'un milliard de dollars était déposé directement au comptoir de Revenu Canada à Montréal annuellement.

Pour sa part, l'Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic (AQRP) croit que l'absence de ces comptoirs nuira surtout aux personnes âgées qui seront obligées de se tourner vers des proches ou des entreprises pour répondre à leurs questions.

Le directeur général de l'AQRP, Mathieu Santerre craint que ces personnes plus vulnérables s'exposent à des situations de fraude. « On connaît l'intégrité des personnes qui travaillent à Revenu Canada, par contre des personnes aînées qui sont à la recherche d'un service pour leur propre affaire, ça peut augmenter le risque d'abus financiers envers elle », dit-il.

Selon l'Alliance de la fonction publique du Canada, 400 postes ont été supprimés à Québec dans les différents ministères du gouvernement fédéral depuis un an.

PLUS:rc