NOUVELLES

Un policier congédié à L'Assomption

25/09/2013 08:32 EDT | Actualisé 25/11/2013 05:12 EST
Radio-Canada

Un policier du service de police de L'Assomption-Saint-Sulpice, sur la Rive-Nord de Montréal, a été congédié pour manquement au code disciplinaire. Dans la vingtaine, le policier a été arrêté en état d'ébriété l'été dernier à la sortie du Casino de Montréal, selon ce qu'a appris Radio-Canada.

Sans permis de conduire valide, le policier, qui comptait deux ans d'expérience dans ce service, a été suspendu puis congédié.

Le policier congédié a été arrêté par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) le 1er juin dernier. Il aurait ensuite omis d'en aviser son superviseur. Lorsque ce dernier a eu vent de l'affaire, le 11 juin suivant, il l'a suspendu sur-le-champ.

Une enquête interne a suivi et le rapport d'enquête a conclu que le jeune policier a contrevenu à quatre articles de son code disciplinaire. Le directeur général de la Ville a entériné le congédiement en date du 10 septembre dernier.

Le directeur adjoint du Service de police de l'Assomption-Saint-Sulpice, Jacques St-Pierre, estime qu'il n'avait d'autre choix que de congédier le policier puisque ce dernier se retrouvait sans permis valide. « C'est une obligation d'avoir son permis de conduire en bonne et due forme, explique M. St-Pierre. À partir du moment où on a été mis au courant que son permis n'était plus correct, on l'a suspendu immédiatement. »

Le directeur adjoint précise que le policier n'a pas travaillé sans permis de conduire. M. St-Pierre confie que le congédiement a ébranlé les collègues du policier. C'est la première fois en au moins 10 ans qu'un policier est congédié à L'Assomption, poursuit-il.

Le syndicat entend contester « vivement » ce congédiement et un grief devrait être déposé prochainement dans ce dossier. Le policier congédié ne fait toujours face à aucune accusation criminelle et l'enquête du SPVM est toujours en cours.

Un autre policier du même service a été suspendu pendant deux jours à la suite de cette histoire.