NOUVELLES

Puissante explosion à Damas, plusieurs morts et blessés

24/09/2013 08:48 EDT | Actualisé 24/11/2013 05:12 EST

Une puissante explosion a fait plusieurs morts et blessés mardi à Damas, selon la télévision nationale syrienne, qui accuse des « terroristes », le terme utilisé pour désigner la rébellion.

Au moins sept personnes ont été tuées et une quinzaine d'autres ont été blessées dans un attentat à la voiture piégée rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'agence gouvernementale SANA fait plutôt état de trois morts.

« Certains blessés sont dans un état grave et des maisons ont été endommagées », précise l'Observatoire, qui s'appuie sur un large réseau de militants et de sources médicales.

L'explosion s'est produite dans le quartier de Tadamoun, dans la banlieue sud-ouest de la capitale syrienne, près du camp de réfugiés palestinien de Yarmouk. C'est un secteur qui se trouve entre les mains du régime.

Cette zone est, depuis des mois, le théâtre d'affrontements entre les troupes du régime et les insurgés, qui y ont entrepris, mardi, une nouvelle offensive. À Daraya, les rebelles ont tiré au mortier sur les forces loyalistes pour tenter de percer le siège auquel sont soumis les faubourgs.

Bloquée des principales voies de ravitaillement depuis des mois, la population subit d'importantes pénuries de nourriture et de matériel médical. Selon les commandants rebelles, il s'agit de les soulager d'un « blocus étouffant ».

Jusqu'à maintenant, l'armée de Bachar al-Assad est parvenue à repousser les attaques rebelles grâce à sa puissance de feu et à une infanterie mieux équipée. La banlieue sud de Damas est un secteur névralgique pour le régime, puisqu'on y trouve plusieurs sites militaires importants, dont un aérodrome et une caserne de la Garde républicaine, l'unité d'élite du régime.

PLUS:rc