NOUVELLES

L'utilité des cigarettes électroniques pour cesser de fumer serait incertaine

24/09/2013 09:56 EDT | Actualisé 24/11/2013 05:12 EST
Getty
A person smokes an electronic cigarette on March 05, 2013 in Paris. AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD (Photo credit should read KENZO TRIBOUILLARD/AFP/Getty Images)

MONTRÉAL - L'utilité des cigarettes électroniques pour cesser de fumer reste à être démontrée, affirment des chercheurs de l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa (ICUO).

L'ICUO précise qu'une récente analyse de la littérature scientifique portant sur l'utilisation des cigarettes électroniques au Canada n'a pas permis d'établir leur efficacité en matière d'abandon du tabac.

Les cigarettes électroniques sont des dispositifs en forme de cigarette qui permettent de simuler l'action de fumer.

À ce jour, un essai clinique comparatif avec répartition aléatoire d'une durée de six mois a été mené pour évaluer l'efficacité de cigarettes électroniques contenant de la nicotine comme aide au sevrage tabagique; la puissance statistique de l'étude était insuffisante pour permettre de conclure à une supériorité des cigarettes électroniques sur les timbres à la nicotine.

À l'heure actuelle, poursuivent les chercheurs, on ignore si l'inhalation du cocktail de produits chimiques présents dans la vapeur des cigarettes électroniques présente un danger. D'après les données existantes, les cigarettes électroniques contiendraient des traces d'impuretés et de carcinogènes. Des inquiétudes subsisteraient à l'égard d'un possible effet de maintien de la dépendance à la nicotine chez les fumeurs et de l'induction d'une dépendance chez les non-fumeurs.

Les résultats de l'analyse sont publiés cette semaine dans le Journal de l'Association médicale canadienne.

INOLTRE SU HUFFPOST

10 raisons pour ne pas fumer