NOUVELLES

Au tour de Paul Shoiry d'être traité de menteur par Régis Labeaume

24/09/2013 06:54 EDT | Actualisé 24/11/2013 05:12 EST

Après avoir traité le parti d'opposition Démocratie Québec de mentir dans le dossier de la dette, Régis Labeaume cible le candidat Paul Shoiry qu'il accuse lui aussi de mentir, mais cette fois dans le dossier du site patrimonial de Sillery.

Paul Shoiry, candidat de Démocratie Québec dans le district Saint-Louis-Sillery, soutient que la Ville de Québec veut à long terme développer 4000 unités de logements à l'est de la côte de Sillery, selon des informations obtenues grâce à la Loi sur l'accès à l'information.

Une information que nie le maire sortant. La proposition présentée par la Ville de Québec fait état près de 800 nouveaux logements et rien de plus, se défend M. Labeaume.

« Il joue au Bonhomme Sept Heures. Il dit qu'on élargit la côte de Sillery parce qu'il va y avoir 4000 unités, c'est faux. Notre plan est connu, il est sur le site de la Ville de Québec: 793 unités, dont 125 dans le bâti actuel. C'est un mensonge », dénonce M. Labeaume.

Le candidat de Démocratie Québec croit que le maire ne dit pas tout à la population. « M. Labeaume, lorsqu'il est à court d'arguments, il traite les autres de menteur. Je lui renvoie la balle. Je pense qu'il ne donne pas l'heure juste à la population et ça fait de lui un menteur. On peut se lancer des invectives, mais la vérité, moi je l'ai, elle se trouve dans les documents que j'ai trouvés à la Ville », a rétorqué Paul Shoiry.

Profitant du dévoilement de ses engagements pour le secteur Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge, Régis Labeaume a aussi lancé quelques flèches au gouvernement du Québec dans le dossier.

Après avoir tenu une consultation publique il y a quelques mois, le ministère de la Culture et des Communications, qui gère l'arrondissement historique, a présenté un plan de conservation qui ne comporte aucune ligne directrice claire pour encadrer le développement des terrains conventuels.

« Ils [les gens du ministère] ont poussé sur nous autres pour qu'on mette une proposition sur la table. On l'a mis puis après la balloune a dessoufflé. Il n'y a rien dans le rapport. Nous, notre job est fait. Ils gèrent la loi sur le patrimoine. C'est eux qui doivent prendre les décisions », souligne Régis Labeaume.

Le maire sortant a présenté des engagements qui totalisent 6,8 milliards de dollars pour le secteur Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge. Équipe Labeaume s'engage notamment à mettre aux normes le centre communautaire Saint-Louis-France, construire un bâtiment de services au parc du Buisson, poursuivre la réfection des infrastructures de rues dans le district du Plateau et achever le réaménagement du parc nautique de Cap-Rouge.

Équipe Labeaume présente quatre nouveaux candidats dans cet arrondissement : Robert Dinan (Saint-Louis-Sillery), Rémy Normand (La Plateau), Anne Corriveau (La-Pointe-de-Sainte-Foy) et Laurent Proulx (Cap-Rouge-Laurentien).

PLUS:rc