POLITIQUE

Commission unique des valeurs mobilières: désaccord des provinces

23/09/2013 10:13 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST
PC

Les ministres des Finances des provinces et des territoires sont réunis à Québec lundi pour discuter de la réglementation des valeurs mobilières au pays; un sujet qui divise les provinces.

Cette rencontre intervient quatre jours après la conclusion d'une entente entre Ottawa, l'Ontario et la Colombie-Britannique pour la mise en place d'une commission pancanadienne des valeurs mobilières.

Le Québec, et l'Alberta notamment, s'oppose à une commission unique des valeurs mobilières et veut plutôt conserver une institution par province et territoire. Le ministre des Finances Nicolas Marceau craint que le Québec perde son secteur financier au profit de l'Ontario si cette province accueille la seule commission des valeurs mobilières au pays. Il compte profiter de cette rencontre à Québec pour inciter d'autres provinces à contester le projet.

« Je vais tenter d'être convaincant », a commenté le ministre Marceau avant de rejoindre les autres ministres des Finances, dans un hôtel du centre-ville de Québec.

Jeudi, le gouvernement québécois s'est dit prêt à retourner devant les tribunaux pour contrer l'initiative du fédéral, de l'Ontario et de la Colombie-Britannique.