NOUVELLES

Cloud n'est pas un touriste à Montréal

23/09/2013 10:53 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST

Adonis Stevenson et Tavoris Cloud s'affronteront pour le titre des mi-lourds du WBC, samedi soir, à Montréal.

Cloud a été le premier à prendre part à un entraînement public, lundi, après avoir fait faux bond aux organisateurs du gala à deux occasions lors de la campagne de promotion du combat.

L'Américain n'était pas très chaud à l'idée de participer à un entraînement public. Il a donc fait acte de présence pendant une vingtaine de minutes, sans enfiler les gants.

Le boxeur débarque à Montréal sans faire preuve de modestie.

« Je suis de la classe des champions, je ne suis pas surpris d'avoir été invité ici », a lancé Cloud.

Si Chad Dawson s'est fait surprendre par un coup de poing de Stevenson, le 8 juin, Cloud promet qu'il ne quittera pas Montréal après avoir visité le plancher.

« Il pense qu'il va me passer le K.O. Je vous dis que je ne serai jamais envoyé au tapis. Ça pourrait plutôt lui arriver », a-t-il largué.

Celui qu'on surnomme « Thunder » connait sa zone de confort.

« Si le combat s'étire, ce sera à mon avantage. Je suis habitué à ces longues batailles de 10, 11 ou 12 rounds. Rendu là, le combat n'est plus le même. »

Ce gala sera aussi le retour dans le ring de Jean Pascal. Il se battra contre un boxeur de 39 ans, Geroges Blades.

Pascal muet

Plus heureux, mais muet. Jean Pascal n'a pas voulu livrer le fond de sa pensée aux journalistes.

Tout ce beau monde devrait attirer environ 8000 spectateurs au Centre Bell samedi soir.

Tinordi, qui a commis quelques erreurs, vient de se faire pardonner avec son tir qui a mené au but de White.

D'après un reportage de Jean-François Poirier.

PLUS:rc