NOUVELLES

Leader taliban libéré pour favoriser la paix

21/09/2013 05:49 EDT | Actualisé 21/11/2013 05:12 EST

Le Pakistan a libéré, samedi, l'ancien numéro deux des talibans afghans, le mollah Abdul Ghani Baradar, dont Kaboul espère qu'il contribuera aux efforts de paix en Afghanistan.

Le ministère pakistanais des Affaires étrangères avait annoncé sa libération sous 24 heures, vendredi. Il n'y a eu aucune confirmation officielle, ce samedi, mais les chaînes de télévision pakistanaises affirment qu'il a bien été libéré.

Le président afghan Hamid Karzaï et les États-Unis réclamaient sa libération de longue date, jugeant qu'il peut être utile pour inciter les talibans à s'asseoir à la table des négociations avant le départ des unités de combat étrangères, fin 2014.

Jusqu'à sa capture au Pakistan en 2010, le mollah Abdul Ghani Baradar était le chef militaire du mouvement islamiste, et entretenait d'étroites relations avec le mollah Omar, chef suprême des talibans, toujours en fuite. C'est même ce dernier qui lui a donné son nom de guerre, « Baradar » signifiant « frère ».

Kaboul, qui le juge moins extrémiste, aimerait le voir jouer un rôle de médiateur auprès des chefs talibans, mais certains doutent qu'il puisse se faire entendre et s'interrogent sur son engagement en faveur du processus de paix.

Le 10 septembre, le conseiller diplomatique du premier ministre pakistanais avait annoncé que le mollah Baradar ne serait pas remis aux autorités afghanes.

De sources pakistanaises, on évoque une extradition vers la Turquie ou l'Arabie saoudite, où il pourrait contribuer à l'ouverture de négociations de paix après l'échec des pourparlers à Doha.

Reuters

PLUS:rc