POLITIQUE

Le NPD veut qu'on refuse l'accès du pays aux politiciens homophobes russes

21/09/2013 01:41 EDT | Actualisé 21/11/2013 05:12 EST
Getty Images
Rainbow flags in the wind. The rainbow flag, sometimes called 'the freedom flag', is commonly used as a symbol of lesbian, gay, bisexual and transgender (LGBT) pride and diversity.

TORONTO - Les néo-démocrates ont lancé une pétition pour réclamer du gouvernement Harper qu'il refuse d'accorder des visas aux politiciens russes qui ont élaboré une loi homophobe.

Le porte-parole du parti en matière d'affaires étrangères, Paul Dewar, a déclaré que tous les Canadiens devraient signer cette pétition afin d'envoyer le message aux autorités russes que leur loi est inacceptable.

La loi russe, adoptée récemment, interdit la prétendue «propagande des relations sexuelles non traditionnelles» et prévoit des amendes contre les organisateurs de défilés gais.

Si M. Dewar applaudit la position du gouvernement canadien dans ce dossier, il croit qu'Ottawa devrait aller plus loin en interdisant l'accès au pays à ceux qui ont prôné et écrit cette loi.

Il s'est rendu dans le quartier gai de Toronto pour demander aux passants de signer la pétition. Celle-ci devrait être présentée au gouvernement canadien lorsque la Chambre des communes reprendra ses activités, le mois prochain.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Les pays qui ont dit oui