NOUVELLES

Élections municipales : Radio-Canada rencontre les candidats

20/09/2013 05:49 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

Pour la première journée officielle de la campagne électorale, Radio-Canada a rencontré les trois principaux candidats à la mairie de Montréal, Denis Coderre, Marcel Côté et Richard Bergeron.

Lors d'entrevues individuelles, Michel C. Auger animateur de l'émission de radio 15-18 à la Première Chaîne les a rencontrés au complexe Desjardins.

Tour à tour, les candidats se sont prononcés sur leur « première priorité », sur la façon de retenir les familles à Montréal, sur les déficits des fonds de retraite, etc.

Denis Coderre veut bien améliorer la gestion de la Ville, mais ne donne beaucoup de précision sur la façon d'y arriver, sauf pour la création d'un poste d'inspecteur général de l'administration. Il promet aussi de diminuer la sous-traitance municipale pour faire davantage confiance aux cols bleus.

Le premier geste de Marcel Côté, lui, sera, s'il est élu, de transformer la structure du comité exécutif, avec la création d'un poste de vice-président et la parité homme-femme. Il promet également de créer un poste de commissaire à l'éthique à temps plein.

Richard Bergeron veut prioriser l'intégrité avant tout, et propose de nommer deux membres de chacun des autres partis sur le comité exécutif.

Questionnés sur le déficit des fonds de retraite des employés de l'État, les trois candidats ont déclaré qu'il fallait un nouveau pacte fiscal avec Québec, mais sans donner davantage de détails.

Sur la hausse de l'évaluation foncière, tous les candidats proposent un étalement du paiement de la taxe sur trois ans. Richard Bergeron ajoute qu'il faudrait plafonner la hausse de taxe à l'inflation pour le temps que le propriétaire habite sa maison.

Quant à la façon de retenir les famille à Montréal, tous ont dit qu'il fallait un plan d'urbanisme. Marcel Côté a précisé qu'il fallait construire davantage de logements à trois chambres et davantage d'écoles. Richard Bergeron a ajouté qu'il fallait créer de nouveaux quartiers, planifier, et ne pas laisser le développement aux entrepreneurs comme on l'a fait avec Griffintown.

Originalité de l'Équipe Denis Coderre, il n'y aura pas d'affiches de campagne, « sauf dans certains cas ». M. Coderre a déclaré que les candidats se feraient connaître en rencontrant les gens, sur le terrain, et qu'on contribuera de cette façon à diminuer la pollution visuelle.

PLUS:rc