NOUVELLES

Le Manitoba s'oppose au projet de transport pétrolier vers Churchill

20/09/2013 12:09 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

Le ministre des Transports manitobain est d'avis qu'à la lumière du déraillement de train mortel survenu en juillet dernier à Lac-Mégantic, le Manitoba ne peut soutenir le transport de pétrole brut à travers l'environnement fragile du nord vers le port de Churchill sur la baie d'Hudson.

Steve Ashton indique que le projet d'Omnitrax Canada de transporter du pétrole sur des centaines de kilomètres en utilisant une ligne de chemin de fer construite sur du pergélisol est trop risqué pour l'environnement et la sécurité de ceux qui vivent dans le Nord.

« Lac-Mégantic a été un réveil pour tous les Canadiens », a déclaré Steve Ashton à la Presse canadienne. « Si nous avions des inquiétudes auparavant, aujourd'hui, nous en avons 10 fois plus. Nous devons nous assurer qu'il n'y ait pas de précipitations, de la part d'Omnitrax ou de qui que ce soit d'autre, pour aller de l'avant avec le transport dans cette région », a-t-il ajouté.

Omnitrax Canada cherche à diversifier les activités du port de Churchill et envisage d'expédier plus de 3 millions de barils de pétrole par année à partir du port de la baie d'Hudson.

Il y a eu 63 accidents sur cette ligne ferroviaire depuis 2003, dont 53 étaient des déraillements, selon le Bureau de la sécurité des transports du Canada.

Pour Transports Canada, le projet pourra aller de l'avant seulement s'il respecte toutes les règles en vigueur.

Des groupes environnementalistes et des Premières Nations ont déjà manifesté leur opposition au projet.

PLUS:rc