NOUVELLES

La Ligue d'action civique derrière plusieurs candidats dans la région de Montréal

20/09/2013 01:08 EDT | Actualisé 19/11/2013 05:12 EST

La Ligue d'action civique apporte son aide à 17 partis municipaux et 15 candidats indépendants, de Sept-îles à Gatineau en passant par Laval. Et leur nombre pourrait encore augmenter d'ici la fin des mises en candidatures, le 4 octobre. 

Un texte de Thomas Gerbet

L'organisme s'est donné comme mission de convaincre des citoyens de s'engager pour qu'il y ait le plus de courses possibles à la mairie et ne pas revivre le « séisme » qui a frappé le monde municipal québécois.

Le président de la Ligue d'action civique, Frédérick Lapointe, supervise plusieurs campagnes électorales. Son équipe d'une dizaine de bénévoles est débordée. « La plupart des gens qui travaillent avec moi en souffrent physiquement », avoue-t-il. L'organisme apporte à ses clients qui le souhaitent des conseils stratégiques, un logiciel de gestion de campagne et des système de téléphonie automatisée.La Ligue achète également des pancartes qu'elle négocie à prix de gros pour diminuer les dépenses des candidats.

« On rencontre des citoyens qui ont envie de se présenter, qui voient des problèmes dans leurs villes mais qui ne savent pas par où commencer, qui ne savent pas vers qui se tourner. », constate Frédérick Lapointe. Chaque client peut profiter des services, en autant qu'il s'engage à respecter les principes d'honnêteté, d'intégrité et de transparence. 

À Saint-Constant, le Parti des citoyens profite de l'ensemble des ressources de la Ligue. « C'est difficile de lutter contre les grosses machines électorales » reconnaît le chef Guy Brault qui tente de déloger le maire Gilles Pépin. La Ligue d'action civique a cherché à recruter des citoyens pour se présenter à Saint-Constant, à la suite des perquisitions de l'UPAC à l'hôtel de ville et à la résidence du maire. L'organisme a aussi mobilisé des citoyens pour faire la lutte au maire de Saint-Rémi, Michel Lavoie. récemment suspendu.

La Ligue d'action civique postule que plus il y a d'opposition, moins il y aura de corruption. « Ce qu'il y a de particulier avec les monopoles politiques, c'est que la bonne gouvernance tend à avoir une date de péremption » affirme Frédérick Lapointe. La tournée de l'organisme ce printemps à travers le Québec a permis de mobiliser de nombreux citoyens. Le Mouvement Lavallois de Marc Demers et le parti Option Laval de Claire Lebel bénéficient de l'appui de la Ligue, de même que le candidat indépendant Jacques Foucher. À Mascouche, les partis qui s'affrontent pour remplacer le maire Richard Marcotte sont, eux aussi, membres de la Ligue.

Le président de la Ligue d'action civique reconnaît que sa position peut lui donner beaucoup d'influence sur les candidats qu'il aide. « On essaie de ne pas en abuser » assure Frédérick Lapointe, qui ajoute que son organisme n'est « ni de gauche ni de droite » et que les valeurs qu'il défend sont vertueuses.

La Ligue d'action civique a fait parvenir un questionnaire à tous ses clients, de même qu'à près de 300 candidats, aux quatre coins du Québec, pour leur demander de prendre des engagements sur des thèmes comme l'intégrité, la transparence ou encore la diversité. Les réponses seront rendues publiques avant le scrutin du dimanche 3 novembre.

Les partis et candidats qui bénéficient des services de la Ligue d'action civique

Montréal
Vrai changement pour Montréal - Groupe Mélanie Joly
Équipe Denis Coderre pour Montréal

Laval
Mouvement Lavallois (Marc Demers)
Option Laval (Claire Lebel)
Jacques Foucher (indépendant, mairie, Laval)
Michel Trottier (indépendant, conseiller, Laval)
Jean Lavoie (indépendant, conseiller, Laval)
Frédérick Bertrand (indépendant, conseiller, Laval)
Fabio Interdonato (indépendant, conseiller, Laval)

Laurentides - Lanaudière
Vision démocratique Mascouche (Guillaume Tremblay)
Équipe Luc Thériault (Mascouche)
Imprimerie Lanaudière
Équipe Steve Plante (L'Épiphanie)
Avenir Ste-Sophie (Patrick Langlois)
Parti démocratique de Repentigny-Le-Gardeur (Jean Langlois)
Projet citoyen - Équipe Vincent Arseneau (Ste-Thérèse)
Jamshid Ghavami (indépendant, mairie, Deux-Montagnes)

Montérégie
Parti Montarvillois (Martin Murray, St-Bruno)
Parti des citoyens - Équipe Guy Brault (St-Constant)
Parti d'Aujourd'hui (Corina Bastiani, Sorel-Tracy)
Parti des citoyens de Beloeil (Rémy Landry)
Avantage citoyen - Équipe René Fournier (Carignan)
Éric Pigeon (indépendant, mairie, St-Rémi-de-Napierville)
François Le Borgne (indépendant, conseiller, Châteauguay)

Outaouais
Action Gatineau (Maxime Pednaud-Jobin)

Estrie
Renouveau Sherbrookois (Bernard Sevigny)
Robert Mabit (indépendant, mairie, Magog)
Evelyne Beaudin (indépendante, conseillère, Sherbrooke)
Nathalie Ramonda (indépendante, conseillère, Sherbrooke)

Mauricie - Centre du Québec
Pierre Parent (indépendant, conseiller, Trois-Rivières)
François Belisle (indépendant, conseiller, Trois-Rivières)

Est-du-Québec
Jonathan Martel (indépendant, mairie, Sept-Iles)
Julie Dufour (indépendante, conseillère, Saguenay)

 

PLUS:rc