NOUVELLES

Exposition : l'art lumineux de Paul Hunter

20/09/2013 03:23 EDT | Actualisé 19/11/2013 05:12 EST

La galerie Michel Guimont sur la rue Saint-Paul propose cet automne l'exposition New York consacrée aux œuvres du peintre Paul Hunter.

Né à Paris en 1954, Paul Hunter a étudié à l'Université Concordia puis en arts visuels à l'Université Laval avant de déménager à New York dans les années 80.

L'exposition New York rassemble des tableaux créés au cours des dernières 10 années, mentionne l'artiste.

« Ça faisait un bout de temps que je n'avais pas exposé à Québec, alors on a repris les gens où on les avait laissés et là, on voit l'autre facette de mon travail qui est plus abstrait, les paysages qui sont plus minimalistes et puis tout ça ensemble, quand on regarde, on a l'impression, enfin j'espère, que c'est la même chose, c'est la lumière, le reflet, l'or, les métaux », souligne Paul Hunter.

L'artiste s'est inspiré de l'art byzantin pour développer sa technique et faire émaner la lumière de ses toiles « Je m'étais rendu compte que le métal, surtout l'art en particulier, ça réfléchissait la lumière et c'est pour ça que dans les églises, ils mettaient des auréoles vu que ce n'était pas beaucoup éclairé. J'ai eu comme ce flash-là, et maintenant, de fil en aiguille, ça a été comme une déclinaison de comment utiliser les métaux sur la toile et puis de peindre par-dessus et de les utiliser avec des acides », explique-t-il.

Feuilles d'or, de cuivre, de bronze sont appliquées sur les toiles qui sont ensuite peintes.

L'exposition New York-Paul Hunter est présentée à la Galerie Michel Guimont jusqu'au 13 octobre.

PLUS:rc