Le texte ci-dessous est un extrait de 1,227 Quite Interesting Facts (« 1227 vérités plutôt intéressantes »), de W.W. Norton, une collection de miscellanées en tous genres difficiles à croire mais totalement vraies, rassemblées par les créateurs de l'émission britannique "QI."

1. Un bébé européen sur dix est conçu dans un lit Ikea.

2. Alfred Kinsey, auteur du livre Le comportement sexuel de l'homme (1948), avait une collection de 5 millions de guêpes et pouvait insérer une brosse à dents dans son pénis, en commençant par le côté poilu.

3. Des espions britanniques ont arrêté d'utiliser le sperme comme encre invisible parce que celui-ci commençait à sentir quand il n'était plus frais.

4. Un spermatozoïde contient 37.5 Mb (mégabits) d'informations relatives à l'ADN. Une éjaculation représente un transfert de données de 15,875 Gb, équivalent à la capacité totale de 62 ordinateurs MacBook Pro.

5. Les drosophiles mâles rejetés par une femelle boivent beaucoup plus d'alcool que ceux ayant été accueillis favorablement par la gente féminine.

6. Une femelle furet meurt si elle n'a aucun rapport sexuel pendant un an.

7. Sept tablettes de Viagra sont vendues chaque seconde.

8. En allemand, "moyen de contraception" se dit "Schwangerschaftsverhütungsmittel". Quand vous avez fini de le prononcer, il est déjà trop tard.

9. L'Association américaine de psychiatrie rangeait l'homosexualité dans la liste des maladies mentales jusqu'en 1973.

10. L’œuvre de fiction la plus vendue du XVe siècle était L'histoire de deux amants, roman érotique écrit par l'homme qui est devenu plus tard le pape Pie II.

11. Un homme produit assez de sperme en deux semaines pour féconder toutes les femmes fertiles de la planète.

12. En 2008, des archéologues ont trouvé, à Chypre, une malédiction du VIIè siècle inscrite sur une tablette. Elle disait ceci : "Que votre pénis soit douloureux quand vous faites l'amour." Personne ne sait qui est l'auteur de la malédiction, ni ses motivations.

13. La copine du fondateur du site Match.com, Gary Kremen, l'a quitté pour un homme qu'elle avait rencontré sur Match.com.

14. Le terme « gymnophoria » désigne l'impression d'être déshabillé mentalement par quelqu'un.

15. Dans un élan de passion, un chimpanzé femelle a la force de six hommes.

16. En 2012, aux Jeux olympiques de Londres, qui ont duré 17 jours, les athlètes se sont vu offrir 150 000 condoms – environ 15 par personne.

17. Le "Point G" a longtemps été surnommé la "chatouille Whipple" - en hommage au professeur Beverley Whipple qui a popularisé l'expression que nous connaissons aujourd'hui. Le nom "point G" est une référence au sexologue allemand Ernst Gräfenberg qui le premier considéra la sensibilité érotique de cette zone en 1950.

À VOIR AUSSI:

Loading Slideshow...
  • Les bénéfices du sexe sur la santé

    Hormis le fait d'être le <em>fun</em> et d'apporter du plaisir, le sexe offre aussi de nombreux bénéfices sur la santé. Découvrez les avantages d'avoir des rapports sexuels de façon régulière...

  • Le sexe... éloigne la maladie

    Selon <a href="http://www.wilkes.edu/pages/1.asp" target="_hplink">l'université de Wilkes</a>, faire l'amour deux fois par semaine libère un anticorps appelé immunoglobuline A or IgA, qui aide à protéger contre le corps contre les infections et les maladies. D'autres recherches suggèrent également que de fréquentes éjaculations (au moins cinq fois par semaine) chez l'homme réduisent le risque de développer, plus tard, un cancer de la prostate. Lisez le <a href="http://www.bjui.org/default.aspx" target="_hplink">British Journal of Urology International</a> à ce sujet (en anglais).

  • Le sexe... fait brûler des calories

    Cela ne prend pas un expert pour deviner que de faire l'amour de façon énergique revient à faire de l'exercice. Ainsi, une session de trente minutes d'actions sous (ou sur) les draps brûle environ 85 calories. Si vous faites le calcul, après des sessions comptabilisant un total de 42 heures, vous pourriez brûler 3,570 calories, ce qui équivaut à une livre. En ayant un rapport sexuel trois fois par semaine pendant un an, vous pourriez brûler l'equivalent de <strong>cinq livres</strong> par année. Oubliée, la diète!

  • Le sexe... soulage la douleur

    Pendant le rapport sexuel, une hormone appelée oxytocine est libérée lors de l'orgasme; elle accroît le niveau d'endorphines qui agissent comme un antidouleur naturel. Et le corps peut se relâcher. De nombreuses personnes constatent ainsi que leurs maux et douleurs (maux de tête, crampes, etc.) disparaissent ou s'améliorent après un rapport sexuel.

  • Le sexe... aide à combattre la dépression

    Les femmes qui ont des orgasmes régulièrement sont généralement plus relaxes, moins déprimées, et physiquement et émotionnellement plus satisfaites. Le sexe aide aussi à mieux s'endormir et relâche la tension nerveuse en produisant, dans le cerveau, de la sérotonine - qui contrôle l'humeur et que l'on trouve également dans les antidépresseurs.

  • Le sexe... vous garde jeune

    Faire l'amour régulièrement libère donc une pléthore d'hormones dans le corps, appelées «Les hormones du bonheur». Et elles contiennent de la testostérone. Avec l'âge, le niveau de testostérone diminue. Ainsi, de nombreux rapports sexuels assurent un bon niveau de testostérone dans le corps. Cette hormone joue un rôle important: elle garde les os et les muscles en santé, sans oublier l'aspect jeune de la peau. Chez les femmes, les rapports sexuels réguliers favorisent la bonne santé du plancher pelvien et réduit ainsi les risques d'incontinence lié à l'âge.

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.