NOUVELLES

Robert Delarosbil pourra finalement garder son chien d'assistance chez lui

19/09/2013 12:59 EDT | Actualisé 19/11/2013 05:12 EST
Agence QMI

QUÉBEC - Un homme qui avait entrepris une démarche juridique pour conserver son chien d'assistance dans son appartement en copropriété pourra garder son animal.

Après deux ans de procédures, une entente est intervenue entre Robert Delarosbil et le syndicat des copropriétaires de l'immeuble Condo Verre-Bourg au Palais de justice de Québec jeudi.

Atteint d'un handicap auditif, M. Delarosbil était confronté à une opposition du syndicat des copropriétaires. Une résidante de l'immeuble, situé à Québec, contestait la présence du chien en raison d'une phobie et d'une allergie grave.

Robert Delarosbil était très ému en apprenant que les procédures prenaient fin sur une entente.

L'ancien député du Parti québécois, Rosaire Bertrand, qui habite aussi cet immeuble, appuyait M. Delarosbil. Il espère que son histoire permettra une réflexion sur l'importance des règlements qu'élaborent les syndicats de copropriétaires.

Pour être valide, l'entente doit être entérinée par le tribunal.