POLITIQUE

Tyrone Benskin, un député québécois du NPD, blâmé pour conflit d'intérêts

18/09/2013 12:46 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST
CP

La Commissaire fédérale à l'éthique, Mary Dawson, blâme le député néo-démocrate de la circonscription de Jeanne-Le Ber à Montréal, Tyrone Benskin, pour avoir enfreint les règles sur les conflits d'intérêts en omettant de dire qu'il devait de l'argent au fisc.

Dans sa déclaration d'intérêt, le député a omis d'indiquer qu'il devait une somme de 58 000 $ au ministère du Revenu du Québec.

La plainte avait été déposée par le député libéral John McCallum.

Au printemps, des médias avaient révélé que le député avait été condamné par la Cour supérieure du Québec à payer cette somme au gouvernement québécois.

Son chef, Thomas Mulcair, lui avait aussitôt retiré sa responsabilité dans le dossier des langues officielles.

Un nouveau venu en politique

Tyrone Benskin s'est fait élire aux dernières élections fédérales dans Jeanne-Le Ber, délogeant ainsi le bloquiste Thierry Saint-Cyr, qui représentait cette circonscription du sud-ouest de Montréal depuis 2006.

M. Benskin est acteur de profession. Il a notamment joué dans le péplum américano-britannique 300.

En novembre 2012, le député a présenté un projet de loi à la Chambre des communes pour accorder aux artistes la possibilité d'étaler leur revenu sur un maximum de cinq ans lorsqu'ils récoltent un revenu élevé. Le projet de loi a été rejeté par la Chambre à majorité conservatrice.

INOLTRE SU HUFFPOST

THOMAS MULCAIR