NOUVELLES

Paul Sauvé et les Hells Angels, suite et peut-être fin

18/09/2013 08:58 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST

L'interrogatoire de l'entrepreneur Paul Sauvé se poursuit mercredi à la commission Charbonneau. Le procureur Paul Crépeau prévoit y mettre un terme cet avant-midi, ouvrant la voie à une série de contre-interrogatoires qui pourraient le maintenir à la barre des témoins pour l'essentiel, sinon la totalité, de la journée. L'ensemble de l'exercice se déroule sous ordonnance de non-publication.

Un texte de François Messier

M. Sauvé, bien connu pour diverses sorties médiatiques, relate comment le Hells Angel Normand « Casper » Ouimet et ses acolytes ont infiltré LM Sauvé en 2006 et en ont pris le contrôle pendant un certain temps. Cette histoire, qu'il a en partie racontée dans son livre L'industrie de la corruption, est à l'origine du premier volet de l'opération Diligence.

Si le contre-interrogatoire de M. Sauvé se termine suffisamment tôt, un nouveau témoin, dont les propos pourront être diffusés, sera appelé à la barre.

Autrement, les audiences seront vraisemblablement ajournées jusqu'à jeudi, une journée qui doit être consacrée à diverses requêtes. Les avocats des médias devraient notamment avoir l'occasion de plaider pour la levée de différentes portions des témoignages livrés sous ordonnance de non-publication depuis la semaine dernière.

Toutes ces ordonnances de non-publication ont été réclamées par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), en raison de procès en cours ou à venir.

Le procès pour gangstérisme, extorsion et blanchiment d'argent que Normand Ouimet et huit autres personnes doivent subir dans le cadre de l'opération Diligence doit par exemple reprendre d'ici la fin de l'année, et le DPCP plaide que la diffusion de certains témoignages risque de compromettre leur droit à un procès juste et équitable.

Les citoyens qui souhaitent entendre ce qui se dit sous ordonnance de non-publication sont néanmoins admis dans la salle d'audiences de la commission, qui se trouve au 9e étage d'un immeuble gouvernemental situé au 500, boulevard René-Lévesque Ouest, à Montréal.

PLUS:rc