DIVERTISSEMENT

Le choc des générations, à Ici Radio-Canada Télé : la fièvre du vendredi soir

17/09/2013 12:25 EDT | Actualisé 17/09/2013 12:26 EDT
Courtoisie Radio-Canada

Vos week-ends démarreront sur une note festive, et même endiablée, à compter de ce vendredi, avec le nouveau jeu Le choc des générations, une petite bombe larguée par Ici Radio-Canada Télé, dont Gregory Charles tient les commandes. Cette immense fête, dans laquelle vous verrez vos artistes préférés chanter, danser, mimer, se taquiner et délirer avec le public en studio, est assurée de faire chauffer les cotes d’écoute avec son esprit rassembleur et son ambiance complètement folle, l’antidote parfait aux froides soirées d’automne.

Au Choc des générations, on ne se prend pas au sérieux, on s’amuse et on oublie nos soucis. Pendant une heure, des participants de renom, représentant une décennie précise (les 20 ans, les 30 ans, les 40 ans, les 50 ans et les 60 ans) se mesurent dans une compétition (très) amicale, faite de petites épreuves testant leurs connaissances et leurs habiletés musicales. Les équipes comptent quatre personnes, deux hommes et deux femmes, et une recrue invitée se joint chaque fois à eux pour leur prêter main-forte.

Par exemple, les joueurs ouvrent la compétition avec une danse de bienvenue, qu’ils n’ont qu’une heure pour chorégraphier et répéter, plus tôt dans la journée. Dans la sélection de jeux, plusieurs consistent à deviner des titres de chansons, comme Lève-toi et mime et Le travail à la charade, où une charade tient lieu d’indice pour résoudre l’énigme. Dans Dis-moi c’est quoi la toune, Gregory Charles pianote un extrait sur son clavier et les troupes doivent rivaliser de rapidité pour trouver la réponse. Dans Chant contre-chant, on interprète simplement un morceau, de la manière la plus convaincante possible, pour séduire le parterre. Au total, une dizaine de petits défis du genre seront « infligés » aux candidats.

Au terme de chaque exercice, l’assistance détermine un vainqueur par applaudissements, et les gens ne se font pas prier pour démontrer haut et fort leur appréciation. À la maison, le téléspectateur ne bénéficie non plus d’aucun répit, tant le rythme de ce Choc des générations est serré et sans temps morts. On a peine à reprendre notre souffle!

Nos artistes s’éclatent

La première joute opposera les 40 ans (Sophie Prégent, Alex Perron, Daniel Parent, Anne Casabonne et leur recrue, Sébastien Benoît) aux 60 ans (Rémy Girard, Louise Portal, Michèle Deslauriers, Normand Chouinard et leur recrue, Danielle Ouimet). On y découvrira les talents de danseurs de Rémy Girard et Normand Chouinard, qui se trémousseront allègrement sur Mambo #5 en début d’émission. Les 40 ans, eux, s’éclateront plutôt sur un air disco, Night Fever. Véritable boute-en-train, Daniel Parent fera lever la foule avec ses pitreries. Et attendez de voir Alex Perron et Sophie Prégent mimer respectivement Ginette, de Beau Dommage, et Trois petits cochons, de Dan Bigras; du bonbon! Normand Chouinard, lui, procédera à l’envers pour faire deviner Hawaïenne, des Trois Accords, aux membres de son clan. Alex Perron semblera aussi beaucoup en arracher avec l’appellation exacte d’une pièce de Francis Cabrel, L’encre de tes yeux.

Le 27 septembre, ce sera au tour des 30 ans (Philippe Laprise, Brigitte Lafleur, Brigitte Boisjoli, Patrice Bélanger et leur recrue, Tammy Verge) et des 50 ans (Diane Lavallée, Réal Bossé, Suzanne Champagne, Vincent Graton et leur recrue, Normand D’Amour) de s’affronter. Bien vite, Philippe Laprise s’imposera comme le clown de son groupe. On aura droit à une spectaculaire prestation de Brigitte Lafleur, qui, dans une chic robe de soirée, se jettera par terre pour personnifier le phoque de La complainte du phoque en Alaska. Réal Bossé exécutera quelques pas de danse avec une dame du public pendant que Normand D’Amour livrera une version suave de Love Is In The Air. Et, lorsque Brigitte Boisjoli s’adonnera à une intense relecture d’Oxygène, de Diane Dufresne, on se surprendra à trouver une parenté entre ces deux étoiles féminines.

Chaque semaine, deux chanteurs d’âge différents viendront croiser leurs succès. Claude Dubois et Valérie Carpentier seront les premiers à se commettre. Lui poussera la note sur À fleur de peau, tandis qu’elle entonnera Bébé jajou la toune. Le mélange est très intéressant. Après eux, France D’Amour et Corneille offriront J’entends ta voix et Parce qu’on vient de loin. Et on aura sans doute droit à d’autres beaux moments lorsque Vincent Vallières et Michel Louvain, Marie-Élaine Thibert et Marie-Denise Pelletier, Johanne Blouin et Nadja, et même Karim Ouellet et Shirley Théroux, fouleront aussi le plateau en duo.

Comme La fureur

Les rapprochements entre Le choc des générations et La fureur sont inévitables. Les deux formules reposent sur une compétition entre visages connus et s’articulent autour de la musique. Même la case-horaire du Choc est la même que La fureur jadis. Cependant, là où la fiesta de Véronique Cloutier n’était qu’un quiz, celle de Gregory se veut davantage « un show de performances », a indiqué l’animateur, lundi. Il faut d’ailleurs saluer la générosité des personnalités qui ont répondu à l’appel de la boîte de production Attraction Images et qui se sont prêtées au jeu sans crainte du ridicule, pour le simple plaisir de la chose. Plus tôt cette année, les producteurs Jean-François Boulianne et Isabelle Lemoine ont convoqué toutes les têtes d’affiche qu’ils souhaitaient réunir à un même rendez-vous secret, pour leur expliquer leur idée, sans toutefois leur fournir trop de détails à l’avance. Une fois sur place, les 20 vedettes se sont toutes retrouvées ensemble, à leur grande surprise. On leur a détaillé le concept du Choc des générations, et la chimie instantanée a tellement opéré que tous ont embarqué, sans plus de cérémonie.

Tous les épisodes ont été enregistrés à la fin de l’été, sur une période de trois semaines. La saison se déclinera à la façon d’un tournoi; toutes les équipes se frotteront une fois l’une à l’autre, les quatre meilleures se feront valoir dans deux demi-finales, et une ultime confrontation couronnera la génération gagnante. Aucun prix n’est disputé… Sauf l’honneur de faire triompher son époque!

Le choc des générations, à compter de ce vendredi, 20 septembre, à 20h, à Ici Radio-Canada Télé.

À VOIR AUSSI:

La rentrée culturelle (Automne 2013)

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.