NOUVELLES

La Chambre de commerce cible ses priorités

17/09/2013 03:31 EDT | Actualisé 16/11/2013 05:12 EST

La Chambre de commerce de Québec se donne comme priorité d'encourager la création d'entreprises et l'exportation d'ici 2025.

La Chambre de commerce s'appuie sur un rapport commandé à la firme Secor KPMG pour cibler ses priorités afin de poursuivre la croissance économique de Québec, qui se porte bien actuellement le plan économique.

La Chambre de commerce souhaite que Québec soit au premier rang dans l'est du pays quant à sa performance économique. 

Selon le rapport toutefois, l'entrepreneuriat est relativement faible à Québec, comparativement à Halifax, Montréal ou Toronto, par exemple. Québec compte 3,9 entreprises par 100 habitants, tandis que Montréal, 4,5.

Par ailleurs, les entreprises de Québec exportent moins que la moyenne provinciale. À Québec, 40,6 % des entreprises exportent plus de la moitié de leurs ventes alors que la moyenne provinciale est de 52,2 %.

Le président de la Chambre de commerce, Alain Kirouac, estime qu'il faudra corriger ces lacunes.

« Si on ne s'adresse pas aujourd'hui à la création de nouvelles entreprises ainsi que leur internationalisation, il est sûr et il est clair que la situation qu'on vit actuellement, est-ce qu'elle va continuer? On se dit qu'elle doit continuer et voici comment on pense qu'elle doit continuer », dit-il.

Afin de favoriser le développement d'entreprises, la Chambre de commerce estime notamment que le milieu universitaire devra être davantage en lien avec les entreprises.

Le nombre de publications liées aux recherches universitaires place Québec au troisième rang parmi huit grandes régions au pays.

Toutefois, en ce qui concerne le nombre de brevets délivrés, Québec arrive à l'avant-dernier rang, juste devant Halifax.

PLUS:rc