NOUVELLES

Égypte : le porte-parole des Frères musulmans est arrêté

17/09/2013 05:55 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST

Le rouleau compresseur lancé contre les Frères musulmans par les autorités égyptiennes au pouvoir depuis la destitution du président Mohamed Morsi poursuit son chemin.

Mardi, la police a arrêté le porte-parole de la confrérie, Gehad El-Haddad, avec cinq autres dirigeants à Nasr City, au Caire.

Parallèlement, la justice a décrété le gel des avoirs des plus hauts dirigeants des Frères musulmans, Mohamed Badie et Khairat Al-Chater. Ce dernier est considéré comme l'argentier de l'organisation.

Mohamed Badie, guide suprême de la confrérie, sera jugé pour « incitation au meurtre » de manifestants.

En plus du président renversé Mohamed Morsi, la majorité des dirigeants des Frères musulmans sont détenus à la prison Tora, là où était détenu le président déchu Hosni Moubarak avant qu'il ne soit mis en résidence surveillée.

Depuis le renversement du président Morsi, le 3 juillet dernier, plus d'un millier de personnes ont été tuées, dont la majorité est constituée des manifestants pro-Morsi.

Plus de 2000 membres des Frères musulmans ont également été arrêtés.

Par ailleurs, une action en justice a été entreprise pour dissoudre l'organisation des Frères musulmans.

Deux militaires tués

Selon les services de sécurité, un officier de l'armée et un soldat ont été tués dans une embuscade au nord-est du Caire. Trois soldats ont été blessés dans l'opération.

L'Égypte est entrée dans une spirale depuis le renversement du président Morsi. Plusieurs attentats ont été commis contre des soldats ou les forces de l'ordre dans le nord du Sinaï.

L'attentat le plus spectaculaire a été commis contre le ministre de l'Intérieur, au Caire.

PLUS:rc