NOUVELLES

De premiers Target dans sept villes du Québec

17/09/2013 06:07 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST

Le géant américain du commerce de détail Target ouvre mardi sept magasins au Québec, à Montréal, Laval, Brossard, Saint-Jérôme, Trois-Rivières, Lévis et Saint-Georges, en Beauce.

Cet hypermarché offre un vaste choix de produits et services, allant des vêtements à l'alimentation.

La plupart des magasins Target qui seront ouverts au Québec cet automne abriteront notamment un café Starbucks et éventuellement une pharmacie Brunet.

Des experts estiment que l'arrivée de ce nouveau joueur au Québec créera du mouvement dans l'industrie du commerce au détail. Selon Frank Pons, professeur au département de marketing de l'Université Laval, certains concurrents, notamment les plus petits commerces spécialisés, devront s'ajuster.

« En terme d'offre à la clientèle, que ce soit en terme de produits, mais aussi un terme de services, il va falloir se différentier. Si on veut rester au niveau où on est et être compétitif, il va falloir se différentier et ça, c'est le gros souci que va avoir les plus petits détaillants », dit-il.

Débuts difficiles

Target a ouvert ses premiers commerces canadiens en Ontario le printemps dernier. Ses premiers pas de ce côté-ci de la frontière n'ont toutefois pas satisfait les attentes de la clientèle, selon un sondage publié cet été par le Globe and Mail.

La direction québécoise admet qu'elle est en période d'ajustement. « On a beaucoup de travail à faire », rapporte Michel Saint-Jean, chef de district pour Target Canada. « Ce n'est peut-être pas une habitude chez les consommateurs québécois ou canadiens de faire l'épicerie dans un détaillant de masse. »

Target a repris les baux commerciaux des magasins Zellers, mais a choisi de ne pas conserver les employés de la chaîne. La porte-parole du syndicat TUAC, Roxanne Larouche, estime que c'est un précédent dangereux. « Les ex-employés de Zellers qui ont postulé chez Target ont reçu une offre d'emploi avec un salaire plus bas de 3 $ de l'heure et moins d'heures par semaine. Target n'a pas créé de l'emploi, elle a précarisé l'emploi dans le commerce de détail. »

D'ici la fin de l'année, Target prévoit ouvrir 25 magasins au Québec. Pour le Canada, c'est plus de 200 magasins qui devraient voir le jour d'ici 10 ans.

PLUS:rc