NOUVELLES

André Sauvé : le questionnement fertile

17/09/2013 10:01 EDT | Actualisé 17/11/2013 05:12 EST

Avec son deuxième spectacle solo, l'humoriste André Sauvé pousse encore plus loin le questionnement, avec l'être humain au cœur de ses préoccupations.

Dans son spectacle Être, André Sauvé propose de creuser certaines idées qui font partie du quotidien, être soi-même, être dans le moment présent.

« Je vais plus loin dans me révéler, dans plonger à l'intérieur de soi, dans les fonctionnements humains. Il y a une quête dans ce spectacle-ci, le personnage veut savoir qui il est, d'où le titre Être, avec tout ce que ça peut impliquer », explique l'humoriste de passage à Québec.

André Sauvé, qui au départ n'avait jamais songé à faire le métier d'humoriste, a toujours voulu écrire sur ses préoccupations. « Ce qui me préoccupe, c'est la vie, l'être humain avant tout qui me fascine et après ça, je mets le filtre de l'humour. J'ai toujours été drôle autour d'une table, mes amis me l'ont toujours dit, mais jamais avec l'intention d'en faire un métier et aujourd'hui, j'en suis fort heureux », affirme-t-il.

L'humoriste dit constater au fil de ses spectacles que ses préoccupations trouvent un écho chez les spectateurs.

« Je me rends compte que c'est tabou se questionner, s'avouer pas fort dans certaines situations. La mode est au succès, I deserve the best, mais la mode n'est pas au doute, pas au questionnement et j'ai découvert que c'est tabou. Les gens me disent sous le sceau de la confidence : "mon dieu, je pense comme ça aussi" », révèle-t-il.

André Sauvé sera en spectacle à la Salle Albert-Rousseau du 2 au 5 octobre.

PLUS:rc