NOUVELLES

Haïti franchit un nouveau pas en vue du rétablissement de son armée nationale

16/09/2013 05:38 EDT | Actualisé 16/11/2013 05:12 EST
AP
President Michel Martelly talks to reporters during a news conference, Monday, Dec, 10, 2012, in North Miami Beach, Fla. Martelly met with members of the Haitian-American community during his visit to South Florida. Haiti's government has been pitching business and tourism opportunities in the Caribbean country to Haitians living abroad, along with international investors. (AP Photo/Alan Diaz)

PETITE RIVIÈRE DE L'ARTIBONITE, Haïti - Haïti a franchi une nouvelle étape en vue du rétablissement de son armée, abolie en 1995.

Le ministre de la Défense, Jean-Rodolphe Joazile, a indiqué lundi que les 41 premières recrues d'une nouvelle force militaire nationale étaient rentrées de huit mois de formation en Équateur. Selon le ministre, ces soldats passeront trois mois à travailleur en compagnie de troupes équatoriennes en Haïti pour réparer des routes et travailler à d'autres projets de services publics dans le pays. Ils ne seront pas armés pour l'instant.

Le président haïtien, Michel Martelly, s'est engagé à remettre sur pied les forces armées nationales d'Haïti, mais il n'a pas participé, lundi, à la cérémonie organisée dans le centre du pays pour accueillir les nouvelles recrues.

Le gouvernement haïtien a aboli l'armée alors que le président Jean-Bertrand Aristide était au pouvoir, après des années de coups d'État militaires et de violation des droits de la personne. La création officielle d'une armée devra être validée par un vote des parlementaires.

INOLTRE SU HUFFPOST

Balade à Port-au-Prince