NOUVELLES

Manifeste pour un Québec inclusif : le cap des 10 000 signataires franchi

15/09/2013 12:21 EDT | Actualisé 15/11/2013 05:12 EST

Le cap des 10 000 signataires a été franchi cette fin de semaine pour le Manifeste pour un Québec inclusif, mis en ligne mardi et qui a abondamment circulé dans les médias sociaux.

De nombreuses personnalités ont apposé leur nom au bas du texte, dont Dan Bigras, Philippe Falardeau, Michel Rivard, Richard Desjardins, Gabriel Nadeau-Dubois, Laure Waridel et Lise Ravary.

L'un des auteurs du manifeste, l'avocat Rémi Bourget, se réjouit de constater que des militants de tous les partis politiques, incluant du Parti québécois et du Bloc québécois, ont appuyé le manifeste.

Le texte de quelque 3000 mots accompagnant la pétition aborde le débat sur les terrains politique, juridique et philosophique. Son argumentaire a été développé conjointement avec la chroniqueuse Judith Lussier, la professeure de philosophie Ryoa Chung et l'avocat constitutionnaliste Frédéric Bérard.

Le texte se veut une réponse au projet de Charte des valeurs québécoises présenté mardi par le ministre Bernard Drainville.

Selon M. Bourget, le gouvernement péquiste divise la population avec un projet qui enlève des droits fondamentaux à une frange de la population déjà vulnérable et en misant sur quelques cas médiatisés d'accommodements déraisonnables.

Il estime que des balises claires existent déjà dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne et dans la Charte canadienne des droits et libertés pour encadrer les accommodements raisonnables.

Selon l'avocat, trois critères doivent être réunis pour accorder ce genre d'accommodement : l'existence d'une croyance sincère dans la religion, une violation réelle de la liberté de religion et l'absence de contraintes excessives pour la majorité.

Les auteurs du manifeste proposent plutôt de publiciser davantage ces balises par le biais de la publication d'un guide explicatif pour apporter une réponse responsable au débat sur les accommodements raisonnables.

La Presse Canadienne

PLUS:rc