POLITIQUE

La Coalition Montréal présente son programme

15/09/2013 03:45 EDT | Actualisé 15/11/2013 05:12 EST
Radio-Canada

La Coalition Montréal, dirigée par Marcel Côté, a dévoilé dimanche sa plateforme électorale en vue des élections municipales. Le parti présente une centaine d'«actions», dont une ambitieuse, soit de limiter les hausses de taxes municipales au taux d'inflation.

Marcel Côté, qui prenait la parole dans le cadre de ce premier grand rassemblement de ses partisans à Montréal, était accompagné notamment des candidats Louise Harel et Marvin Rotrand.

La Coalition a réaffirmé plusieurs de ses priorités qui avaient été annoncées ces dernières semaines. Le candidat à la mairie dit vouloir assainir les finances publiques, moderniser la gestion de la ville et s'assurer de mettre un terme à la corruption qu'a connue la métropole.

On veut aussi retenir les jeunes familles sur l'île de Montréal, améliorer les transports en commun et renforcer le statut de Montréal en tant que métropole culturelle, économique et sportive.

Le programme se détaille en 100 actions, regroupées en 20 engagements, que le parti compte réaliser une fois élu.

« [Nous devons changer] le système de gestion à l'hôtel de ville pour que ce qui s'est produit par le passé ne puisse plus jamais se reproduire », poursuit-il.

Limiter les hausses de taxes

La Coalition Montréal promet ainsi de limiter la hausse de l'impôt foncier au niveau de l'inflation. Il pourrait s'agir d'un défi de taille, puisque la valeur des immeubles résidentiels sur l'île de Montréal a bondi de 21 % depuis juillet 2009, selon le nouveau rôle d'évaluation déposé mercredi.

La tâche sera particulièrement compliquée dans les arrondissements comme Le Plateau-Mont-Royal, Outremont, et Le Sud-Ouest, où les hausses de la valeur des immeubles dépassent les 25 %.

Concernant les jeunes familles, le parti avait dit fin août vouloir construire 2000 nouveaux logements avec trois chambres à coucher et aider 5000 familles à accéder à la propriété. Bien que ces orientations soient mentionnées dans la plateforme rendue publique dimanche, elles ne sont pas chiffrées. La Coalition compte par ailleurs favoriser la construction de 15 000 logements sociaux sur cinq ans.

Le parti veut également élargir l'accès au fleuve Saint-Laurent dans la zone du Vieux-Port, à Pointe-aux-Trembles et dans le Sud-Ouest.

La campagne électorale commence le 20 septembre. Le scrutin aura lieu le 3 novembre.

Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, doit tenir de son côté une conférence de presse en après-midi, dimanche.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Qui se présente? Qui ne se présente pas?