DIVERTISSEMENT

La campagne promo d'Arcade Fire ne plaît pas à tout le monde... (PHOTO)

13/09/2013 08:07 EDT | Actualisé 13/09/2013 08:18 EDT
Instagram: Reflektor

Même s'il est un fan incontesté du groupe montréalais Arcade Fire, Ian Dille, n'a pas hésité à témoigner contre la campagne promo entourant la sortie du premier extrait de leur disque qui paraîtra en octobre, Reflektor.

Le résident d'Austin a dit avoir vu pour la première fois le symbole Reflektor sur le mur de la boutique où sa femme travaille. À ce moment, il ne comprenait pas vraiment la signification du graffiti et pensait qu'il s'agissait plutôt d'une oeuvre au pochoir, créée par un artiste anonyme.

Lorsqu'il a vu des affiches du groupe alignées les unes à côté des autres, quelques jours plus tard, il s'est insurgé contre le groupe, en soutenant qu'il avait été utilisé par Arcade Fire. Il a même décidé d'écrire une lettre qui a été reprise par un média américain. Celle-ci s'intitulait « My Wife Was Vandalized by Arcade Fire ».

« Contrairement à beaucoup de gens qui ont trouvé que la campagne “graffiti” était ingénieuse, quand j’ai découvert que le logo n’était rien d’autre qu’un “support” commercial, je me suis senti utilisé… Et, peut être que le mot est trop fort, trahi… », pouvait-on lire dans l'article.

La lettre a fait beaucoup de bruit sur le Web... Tellement que Win Butler, le chanteur d'Arcade Fire, s'est excusé dans un message manuscrit adressé à Ian Dille.

VOYEZ LA LETTRE ICI:

arcade fire

À VOIR AUSSI:

Quelques vidéos du groupe Arcade Fire