NOUVELLES

Vendredi 13: Êtes-vous atteint de paraskevidékatriaphobie?

12/09/2013 03:29 EDT | Actualisé 13/10/2017 14:35 EDT

De quoi parle-t-on? La paraskevidékatriaphobie est la peur du vendredi 13. Afin de rassurer les plus superstitieux d'entre vous, on fait le point sur les origines du vendredi 13.

C'est la faute à Judas... ou à Loki

Dans le monde judéo-chrétien, la mauvaise réputation du chiffre 13 provient de la Cène, où Jésus partagea son dernier repas avec ses douze disciplines. Ils étaient treize à table, dont Judas qui trahira le Messie en le livrant aux Romains.

Une version scandinave met en scène le dieu Odin qui avait réuni onze de ses amis pour un souper. Un autre dieu, Loki, s'invita et tua Balder, le dieu de l'amour.

Quoi qu'il en soit, il ne fait pas bon être treize à table.

La superstition du vendredi, elle, tient du fait que Jésus a été crucifié ce jour-là.

Le vendredi 13 octobre 1307, le roi Philippe Le Bel fit arrêter et torturer les Templiers, un ordre religieux et militaire qui participa aux Croisades.

Bien avant, le nombre 13 déplaisait déjà aux Grecs et aux Romains de l'Antiquité, qui voyait dans le chiffre 12 un symbole d'harmonie. On a qu'à penser aux 12 dieux de l'Olympe, aux 12 signes du zodiaque, aux 12 mois de l'année ou au 12 travaux d'Hercule. Le treize constitue donc un déséquilibre.

C'est arrivé un vendredi 13

  • Ce serait le 13 novembre 1789 que Benjamin Franklin aurait écrit sa phrase célèbre voulant que dans la vie rien n'est certain, sauf la mort et les impôts.
  • L'écrasement du vol 517 Fuerza Aérea Uruguaya dans les Andes, le 13 octobre 1972. Les survivants avaient dû manger des restes humains pour survivre.
  • Assassinat du rappeur Tupac Amaru Shakur (2pac) dans les rues de Las Vegas le 13 septembre 1996.
  • Le navire de croisière Costa Concordia s'échoue au large de la Toscane le 13 janvier 2012.

Qui a peur du vendredi 13?

La crainte du vendredi 13 a entraîné sa propre phobie, la paraskevidékatriaphobie. Du grec «paraskevi» (vendredi) et «decatreis» (treize). Donc, si vous souffrez de ce mal, aujourd'hui n'est pas votre jour de chance.

La peur irraisonnée du chiffre 13, elle, se nomme «triskaïdékaphobie». L'auteur Stephen King est le plus célèbre triskaïdékaphobe. Il serait même incapable de lire la treizième page d'un livre.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des costumes d'Halloween inappropriés pour les enfants