NOUVELLES

72 heures en Alberta pour découvrir le mode de vie western (PHOTOS)

11/09/2013 02:03 EDT | Actualisé 12/09/2013 10:13 EDT
Sandra Bellefoy

Cet été, j’ai été invitée à découvrir ma cowgirl intérieure. Sans hésitation, j’ai pris l’avion pour l’Alberta, ravie d’embarquer en ma première expédition dans l’Ouest.

L’aventure de 72 heures consiste à découvrir un peu de ce coin de pays au volant de la toute nouvelle GMC Sierra. À moi les grands espaces!

Je survole le Canada les yeux collés au hublot. D’abord subjuguée par l’immensité des Grands Lacs qui me font penser à une mer intérieure, puis hypnotisée par la platitude quadrillée des plaines qui dessinent un patchwork géant de vert et de jaune. Celui-ci semble se dérouler à l’infini. Impossible de m’en détacher le regard.

Je débarque à Calgary avec une nouvelle perception de ce pays qui est le mien. Prête à prendre la route en compagnie de mon homme, on se prépare à aller camper sur un Ranch aux pieds des Rocheuses. L’occasion d’aller rouler sur la route 22, la fameuse « Cowboy trail » qui longe les contreforts des Rocheuses.

Un détour par Vulcan City

Mais avant de me plonger dans le mode de vie western, je ne résiste pas à prendre la direction de Vulcan City. Dans un univers peuplé de rodéos et de cowboys, cette ville de 2000 habitants fait définitivement sourire.

Située à une heure de route de Calgary cette petite bourgade, nommée en l’honneur du dieu romain Vulcan au début du siècle dernier, est pour le moins originale. Devant le succès mondial de Star-Trek (où Vulcan est la planète natale de Spock), elle a décidé de capitaliser sur la coïncidence de son nom. Ainsi depuis 2010, la ville est officiellement la capitale canadienne de Star-Trek.

On y découvre une station spatiale touristique et une imposante réplique du vaisseau mythique « The Enterprise ». Plusieurs activités sont offertes au fil des saisons et il n’est pas rare que des acteurs de Star-Trek viennent y participer!

Malheureusement lors de mon passage, le vaisseau spatial n’était pas visible. Le monument, caché sous d’épaisses toiles, se faisait refaire une beauté pour le centenaire de la ville. Petite déception pour la Trekkie de service!

Un nouveau musée intitulé Trekcetera vient aussi d’ouvrir ses portes. L’occasion pour les passionnés de Star-Trek de découvrir des costumes et des objets qui ont été utilisés durant le tournage des séries ou des films.

Bref, l’ambiance surréaliste était au rendez-vous. Qui aurait cru que l’Alberta pouvait avoir un petit goût galactique?

Sur les pistes des cowboys…

On reprend la route en direction du Sierra West Ranch situé non loin de la ville de Lundbrek. On traverse la pittoresque ville de Nanton qui nous donne un avant-goût de Far West. On quitte ensuite le plat paysage des Plaines pour rejoindre l'Highway 22 aussi nommé « Cowboy Trail ».

Cette autoroute panoramique de 700 kilomètres se déroule aux pieds des Rocheuses. Réputée pour sa beauté et ses nombreux ranchs, elle offre un décor à couper le souffle. Sidérée par les paysages qui défilent au fil des kilomètres que l’on avale, je reste bouche bée de longs moments.

La route serpente entre les vallées verdoyantes et rapidement les majestueuses montagnes des Rocheuses se dessinent à l’horizon. J’ai alors l’incroyable sensation d’être transportée en plein film. Je m’attends presque à voir Robert Redford descendre d’une colline à cheval. Alors que mon esprit s’emballe devant ces paysages grandioses, je rêve de voir galoper un troupeau de bisons. Mais où sont donc passés les bisons?

Alors que je m’enchante sur le décor qui se déroule à l’horizon, je réalise que la conduite y est bien particulière. En effet, dépasser les voitures devant soi semble être un sport local. Jamais je n’ai vu de Canadiens si nerveux au volant! Il faut avouer que la route à deux voies et à double sens invite aux dépassements. On arrive trop vite à destination, nul doute que je pourrais rouler des heures durant sur l'Highway 22...

Camper aux pieds des Rocheuses

Le Sierra West Ranch offre un cadre magnifique pour quiconque désire s’évader les idées au sud de l’Alberta. On se retrouve en plein Western. Les visiteurs peuvent séjourner dans un petit chalet rustique ou encore camper dans l’un des immenses champs. La vue sur les Rocheuses y est imprenable.

Nos hôtes Randy et Ginny Donahue nous accueillent avec chaleur. Alors que l’on dîne en un bâtiment qui respire le mode de vie des cowboys, j’apprends que plusieurs westerns hollywoodiens (dont le fameux Brokeback Mountain) ont été tournés dans les parages. Voilà qui ne m’étonne point. Au coin du feu où des cowboys font griller des guimauves je sens définitivement naître la cowgirl en moi!

Le lendemain matin, après un copieux déjeuner, on reprend le volant pour aller explorer ces pistes qui longent les Rocheuses (voir photos). Au volant de la GMC Sierra, l’euphorie des grands espaces génère un intense sentiment de liberté. Il faut se forcer à rebrousser chemin pour rentrer à temps…

Une soirée au Stampede

C’est avec un serrement au cœur que l’on quitte ce superbe ranch. Remise de mon choc initial devant la beauté des paysages, je prends le volant pour le plaisir de conduire les deux grosses heures qui nous séparent de Calgary.

En chemin, je me surprends même à dépasser, avec une déconcertante facilité, quatre voitures à la fois. Ma cowgirl intérieure est bien réveillée!

Après être passé par Long View et High River on arrive à Calgary en fin d’après-midi. Juste le temps de prendre une douche et de filer au Stampede!

Alors que ce court séjour tire à sa fin, je ne peux m’empêcher de remarquer que la concentration de cowboys locaux mérite définitivement le coup d’œil féminin. Difficile de résister à la « sexyness » du cowboy!

Impossible non plus de ne pas percevoir l’incroyable résilience des Albertains. Malgré les inondations qui ont dévasté la ville peu de temps avant que ne débute le célèbre rodéo, Calgary ne montre aucun signe apparent de la tragédie.

Le Stampede bat son plein. Jamais je n’ai vu autant de cowboys (et cowgirls) en un même endroit. L’ambiance générale s’apparente à une gigantesque fête foraine façon Western. Je découvre avec curiosité les courses de chariots avant que ne débute le concert qui clôt ce rodéo réputé pour être le plus grand spectacle extérieur au monde.

Au final, le seul bémol sera le grand nombre de cowboys imbibés d’alcool en fin de soirée. Si un cowboy à jeun est charmant, il l’est beaucoup moins lorsqu’il est saoul! On assiste ainsi à quelques bagarres avant de retrouver la quiétude de notre hôtel.

Ceci dit, je garde de cette première excursion à l’ouest une définitive envie d’y revenir. La gentillesse des Albertains m’a séduite tout autant que les paysages m’enivrant les sens. Et je ramène avec moi une cowgirl intérieure qui ne demande plus qu’à repartir à l’aventure du Wild Wild West!

Quelques endroits à explorer lors d’une visite à Calgary

- Pour un retour dans le temps, faites un tour du village historique Heritage Park

- Ne manquez pas l’expérience de magasiner en plein air au Willow Park Village qui possède plus de 60 magasins, services et restaurants.

- Régalez-vous les papilles au Yellow Door Bistro situé dans l’Hôtel Arts http://www.hotelarts.ca/ . On y découvre une cuisine sophistiquée en plus d’une belle sélection de vins et de whiskey.

- Découvrez la ville à pied avec un guide d’expérience qui vous en contera les meilleures anecdotes: Calgary Walks

- Pour les amateurs d’équitation, plusieurs pistes sont accessibles au sud-ouest de Calgary : Horsin Around " Calgary's Only Trail Riding"

* Cette escapade dans l’Ouest a été rendue possible grâce à l’invitation de GMC Canada

Pour suivre Sandra Bellefoy sur Twitter: https://twitter.com/Etolane

Toutes les photos de la galerie sont de Sandra Bellefoy.

INOLTRE SU HUFFPOST

72 heures en Alberta