NOUVELLES

Îles-de-la-Madeleine : une chasse sportive aux phoques gris à l'automne

11/09/2013 07:32 EDT | Actualisé 11/11/2013 05:12 EST

Pour la première fois, une chasse sportive aux phoques gris sera organisée cet automne aux Îles-de-la-Madeleine. Une résidence des Îles-de-la-Madeleine, Danielle Bouchard, a décidé de lancer un projet de pourvoirie en offrant en exclusivité cette chasse jusqu'à maintenant réservée aux chasseurs madelinots.

Fille de chasseur et habitant les Îles depuis 15 ans, Mme Bouchard croit que les amateurs seront attirés par cette chasse hors de l'ordinaire. « Mon âme de chasseur, dit-elle, s'est révoltée en me disant ce n'est pas de la vermine, c'est une noble bête un grand mammifère marin, notre seul gros gibier aux Îles-de-la-Madeleine. »

Pêches et Océans, qui autorise l'abattage de 70 000 phoques par année afin de stabiliser le troupeau, a accepté son projet-pilote.

Des chasseurs non-résidents des Îles pourront acheter un forfait de cinq jours, qui inclut une formation par un guide de Pêches et Océans Canada. Les amateurs seront aussi initiés à l'abattage et au dépeçage de ses animaux qui pèsent en moyenne près de 400 kg. Le forfait est vendu 3200 $. Chaque chasseur pourra abattre un maximum de deux phoques.

Quelque 400 000 phoques gris fréquentent le golfe. Ils mangent chacun une à deux tonnes de poissons par année.

L'Association des chasseurs de phoques des Îles appuie le projet et ne craint pas les adversaires de la chasse. Le président Denis Longuépée croit même que les Madelinots pourront obtenir le soutien des chasseurs sportifs. « Ils vont peut-être appuyer nos démarches qu'on fait présentement devant l'Union européenne pour garder la chasse aux phoques », commente M. Longuépée.

La chasse, qui se fera au fusil, en mer et sur la dune, sera ouverte du 1er septembre au 15 novembre. Danielle Bouchard croit que les amateurs de chasse aux gros gibiers seront tentés par l'expérience. Elle espère vendre une vingtaine de forfaits dès cet automne.

PLUS:rc