NOUVELLES

Charte des valeurs : Couillard inquiet de la tournure du débat

11/09/2013 03:53 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

Le chef du Parti libéral du Québec se dit inquiet de la façon dont le débat sur la charte des valeurs québécoises est mené par le gouvernement de Pauline Marois.

Lors d'une conférence de presse, mercredi, Philippe Couillard a carrément accusé le gouvernement péquiste d'avoir « créé de toutes pièces une pseudo crise en la fabriquant de façon désordonnée et confuse ».

« Ce qui est devant nous, c'est la charte de la chicane », a-t-il affirmé.

Le chef du PLQ a rappelé que le rôle d'un gouvernement était de rassembler plutôt que de diviser, avant de demander à la première ministre « de montrer son sens de l'État, de réaliser que les Québécois, partout, n'aiment pas la chicane ».

« Nous serions près à travailler sur un texte législatif qui se concentrerait sur des éléments qui font consensus, par exemple la neutralité religieuse des institutions de l'État, les balises à donner aux accommodements pour qu'ils demeurent raisonnables, la question de la prestation et de la réception des services publics à visage découvert », a indiqué M. Couillard.

Il préconise de « laisser le code vestimentaire au vestiaire » et surtout « de ne pas faire du Québec un instrument de discrimination ». « Ce n'est pas ça le Québec, nous ne sommes pas cela partout au Québec », a-t-il martelé.

« Je demande au gouvernement de reculer sur cette question », a ajouté le chef libéral, pour qui il faut se concentrer sur « les véritables enjeux » que sont l'emploi et l'économie.

PLUS:rc