POLITIQUE

Le Canada et l'Ontario vendent une partie de leurs actions GM

11/09/2013 04:58 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST
AP

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont cédé près du quart de leur participation dans General Motors (GM), actions acquises en 2009 pour aider les États-Unis à renflouer les coffres du constructeur automobile.

Dans un communiqué émis mardi, l'agence fédérale Canada GEN Investment Corp a indiqué avoir cédé 30 millions d'actions à Bank of America Merrill Lynch et à RBC Capital Markets.

À l'issue de l'opération, le lundi 16 septembre, l'agence ne détiendra plus que 110 millions d'actions GM, ainsi que 16,1 millions d'actions préférentielles.

Dans un communiqué séparé, le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a indiqué que les actions avaient été vendues avec une légère décote par rapport au cours de clôture du titre GM, mardi, à la Bourse de New York.

L'action de GM ayant terminé la journée à 37 dollars américains, la transaction est évaluée à environ 1,1 milliard de dollars.

Le Canada et l'Ontario, où se concentre l'essentiel de l'industrie automobile canadienne, ont acquis 11,7 % du capital de GM en y injectant 10,6 milliards de dollars canadiens en 2009. La participation canadienne est détenue aux deux tiers par le fédéral, qui avait investi 7 milliards de dollars dans l'opération.

En échange de cet important investissement, les deux gouvernements avaient exigé du constructeur américain qu'il maintienne sa production canadienne pour encore plusieurs années.

De son côté, le Trésor américain a fait savoir en décembre dernier qu'il entendait se départir de ses actions GM d'ici juillet 2014.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper