POLITIQUE

Plusieurs mésententes émanent de la rencontre Mulcair-Wall à Regina

10/09/2013 04:48 EDT | Actualisé 09/11/2013 05:12 EST
PC

REGINA - Quelques mésententes ont émané de la rencontre tenue lundi par le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, à Regina, avec le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall.

Les deux politiciens se sont adressés séparément aux journalistes après leur entretien qui s'est déroulé dans le bureau du premier ministre Wall à l'Assemblée législative. Ils ont tous deux dit que leur rencontre avait néanmoins été positive.

Le premier ministre Wall a affirmé que M.Mulcair et lui étaient tombés d'accord sur certaines choses mais pas sur d'autres, mais il a dit avoir apprécié que le chef néodémocrate veuille lui en parler. Il s'agissait de leur premier entretien face à face.

Thomas Mulcair a pour sa part affirmé que le premier ministre Wall et lui s'entendaient pour dire que les Canadiens devaient cesser de croire que le Sénat pouvait être réformé. Le NPD fédéral en favorise l'abolition.

MM.Mulcair et Wall ont aussi partagé leurs vues sur le transport de pétrole par oléoduc au Canada, une idée qu'ils approuvent. Cependant, si le premier ministre Wall milite en faveur du projet Keystone XL, un oléoduc devant relier l'Ouest canadien aux raffineries du Golfe du Mexique, il n'a pas obtenu l'appui de son interlocuteur néodémocrate.

Plus tôt cette année, Brad Wall a accusé Thomas Mulcair d'avoir trahi les intérêts des Canadiens en critiquant à Washington le projet Keystone XL.

Thomas Mulcair a aussi blâmé le développement pétrolier de l'Ouest pour le raffermissement du dollar canadien qui a nui au secteur manufacturier de l'Est du pays. Brad Wall l'a alors accusé de vouloir diviser les Canadiens.

Thomas Mulcair sera mardi à Saskatoon pour présider la réunion des députés du Nouveau Parti démocratique.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

THOMAS MULCAIR