NOUVELLES

La sénatrice Wallin vend sa copropriété à perte à New York

10/09/2013 09:15 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

La sénatrice Pamela Wallin, à qui le Sénat a exigé le retour de près de 139 000 $ en indemnités de déplacement injustifiées, vend une copropriété à perte au coeur de Manhattan.

CBC a confirmé que Mme Wallin a accepté une offre d'achat pour sa copropriété située dans un édifice de 34 étages sur l'avenue Park.

Des documents du service des finances de la ville de New York montrent qu'elle l'a achetée pour 379 000 $ en 2005, alors qu'un site web immobilier offrait la copropriété pour 349 000 $ en juin dernier, soit 30 000 $ de moins que le prix payé par la sénatrice.

Celle-ci a accepté une offre à la mi-août, mais la transaction n'a pas encore été conclue.

Un audit a conclu que la représentante saskatchewanaise à la Chambre haute avait réclamé un total de 121 348 $ en dépenses inappropriées. Le Sénat a par la suite découvert une somme additionnelle de 17 621 $ à rembourser, portant la facture de Mme Wallin à 138 969 $.

La politicienne a déjà repayé 38 000 $ de la somme qu'elle doit et a jusqu'au 16 septembre pour rendre les 100 000 $ restants, ou son salaire sera retenu.

Elle a déjà promis de rembourser elle-même la totalité de ce qu'elle doit, en plus des intérêts. Elle n'a été accusée d'aucune malversation. La Gendarmerie royale du Canada, invitée par le Sénat à se pencher sur l'affaire Wallin, n'a pas encore indiqué si elle lancerait une enquête formelle.

PLUS:rc