NOUVELLES

Critique : une messe signée Karen Young

10/09/2013 10:13 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

Dans le cadre de l'International des musiques sacrées de Québec, Karen Young a présenté lundi soir en grande première sa Missa Campanulae, une messe à la mémoire de mère Lorna Bell, décédée il y a un an et demi.

Le concert avec choeur, solistes dont sa fille Coral Egan, harpiste et le chef François Ouimet s'est amorcé avec des extraits de son album paru en 2000 Canticum Canticorum, suivi de trois poèmes de Francine Hamelin, Les poètes, Appel et La Paix de ce jardin dans la seconde partie.

Le poème Mystic Sky de Karen Young, sur l'émerveillement face à l'infini, a suivi.

La chanteuse a présenté une très belle messe, dit Patricia Tadros.

L'International des musiques sacrées de Québec reprend mercredi avec le concert gala Les vêpres de Rachmaninov interprété par Le Choeur Clarion & Musica Antiqua St Petersburg (Russie-New York).

PLUS:rc