NOUVELLES

Thomas Mulcair et Brad Wall s'entendent sur le Sénat mais pas le projet Keystone XL

09/09/2013 06:07 EDT | Actualisé 09/11/2013 05:12 EST

La rencontre de lundi matin du chef de l'opposition officielle du Canada, Thomas Mulcair, et du premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, a souligné la volonté des deux hommes politiques de voir l'abolition du Sénat.

« Le premier ministre Wall est catégorique comme nous », a déclaré le dirigeant du Nouveau Parti démocratique (NPD) lors de son passage à Regina. « Il faut se débarrasser du Sénat, c'est une relique », a lancé Thomas Mulcair à la sortie de sa rencontre avec Brad Wall dans le palais législatif.

En revanche, M. Mulcair ne partage pas la vision du premier ministre qui veut voir avancer le projet d'oléoduc Keystone XL pour permettre au pétrole des sables bitumineux d'atteindre les côtes texanes du golfe du Mexique.

Le chef du NPD avance que la construction du pipeline d'environ 2700 kilomètres servirait surtout les intérêts des États-Unis en matière de création d'emplois.

Thomas Mulcair a rencontré M. Wall avant de participer au caucus du NPD mardi et mercredi à Saskatoon lors duquel le parti élaborera une stratégie pour la session d'automne du Parlement.

PLUS:rc