NOUVELLES

Génial Nadal 

09/09/2013 08:32 EDT | Actualisé 09/11/2013 05:12 EST

Rafael Nadal est au sommet de son art et il l'a prouvé une fois de plus, lundi soir, en défaisant Novak Djokovic 6-2, 3-6, 6-4, 6-1 en finale masculine des Internationaux des États-Unis.

On eu droit à du très grand tennis de la part de ces deux grands joueurs. Les trois premières manches ont été fertiles en rebondissements. Le match, qui a duré 3 h 21 min, a donné lieu à plusieurs échanges spectaculaires et des coups magistraux de part et d'autre.

Dès le 3e jeu de la manche initiale, Nadal a brisé le Serbe pour prendre l'avance 2-1. À 4-2, l'Espagnol a réussi un autre bris, à zéro cette fois, et après la première manche remportée 6-2, on aurait pu penser Djokovic ébranlé.

Dans la 2e manche, Nadal a d'abord sauvé deux balles de bris au 2e jeu. Au 6e jeu, « Djoko » a obtenu son moment: dans le plus long échange du match et peut-être du tournoi au complet, 54 coups(!), il a brisé Nadal pour prendre l'avance 4-2.

Ce n'était que la deuxième fois du tournoi que Nadal se faisait briser et on sentait le vent tourner. Les deux joueurs se sont ensuite échangé un bris et Djokovic a gagné la manche 6-3.

Le numéro un mondial a entamé la 3e manche avec un bris, et on le croyait sur les rails pour de bon. Mais Nadal lui a brisé les reins en lui prenant son service à deux reprises, et la manche 6-4.

Djokovic n'y était plus dans la 4e manche...

« Il y a beaucoup d'émotions. C'est toujours spécial de jouer contre Novak, personne ne me fait atteindre mes limites comme lui », a déclaré l'Espagnol de 27 ans, qui s'est affalé en pleurs sur le court après le coup droit dans le filet de Djokovic qui lui a donné le titre.

« Je suis bien sûr déçu de perdre un match comme ça mais je veux féliciter Rafa, il mérite assurément de gagner ce trophée », a confié Djokovic.

Côté statistiques, il est entre autres intéressant de noter que Djokovic a réussi 46 coups gagnants contre 27 pour Nadal. Mais celui-ci n'a commis que 20 fautes directes contre... 53.

Il s'agissait du 37e duel entre les deux joueurs, le plus haut total entre deux hommes dans l'ère moderne, et de leur troisième finale aux Internationaux des États-Unis en quatre ans. Nadal a défait Djokovic pour s'emparer du titre en 2010, et le Serbe a obtenu sa revanche en 2011.

Nadal a porté sa fiche à 22-0 sur le ciment et à 60-3 au total en 2013, avec neuf titres cette saison. Son total de 13 titres majeurs lui permet d'occuper le troisième rang de l'histoire du tennis masculin, derrière les 17 de Roger Federer et les 14 de Pete Sampras.

PLUS:rc