DIVERTISSEMENT

JO 2020: en 1988, dans le film d'animation japonais «Akira», Tokyo se préparait à organiser les JO en 2020

08/09/2013 07:00 EDT | Actualisé 08/11/2013 05:12 EST
Brian Kiel Twitter

C'est ce qui s'appelle être visionnaire. En 1988, le manga japonais de science-fiction Akira, dont l'auteur est Katsuhiro Otomo, est adapté au cinéma. En France, le film sortira trois ans plus tard, en 1991. Mais tout l'intérêt repose ici dans son synopsis:

"16 juillet 1988. Tokyo est complètement détruite par un nouveau type de bombe. Ce qui déclenche la Troisième Guerre mondiale. La planète est dévastée. Après la guerre, la ville se reconstruit -le "néo-Tokyo"- sur des terrains gagnés sur la baie de la capitale japonaise.

2019. Trente-et-un ans après la dévastation. Bien que la ville se prépare à accueillir les Jeux olympiques en 2020, le "néo-Tokyo" se trouve dans un état de crise et la société est proche de l'effondrement en dépit de la prospérité apparente. Le chômage a augmenté et les activités subversives sont très répandues. Un réseau souterrain pour la circulation de la drogue a été établi. Les néo-religions prospèrent. Les jeunes comme Kaneda et ses amis trouvent une échappatoire avec leurs motos. Chaque nuit, ils sillonnent le "néo-Tokyo" sur leurs bécanes..."

Ou quand la fiction rejoint l'actualité... La coïncidence a été relevée par des fans sur Twitter après la désignation de Tokyo pour l'organisation des JO de 2020:

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Cérémonie du 7 février 2013, une année avant l'ouverture des Jeux