NOUVELLES

La sénatrice Pamela Wallin a jusqu'au 16 septembre pour rembourser le Sénat

06/09/2013 07:52 EDT | Actualisé 06/11/2013 05:12 EST

La sénatrice Pamela Wallin a jusqu'au 16 septembre pour rembourser au Sénat ses frais de déplacement non justifiés, après quoi, son salaire sera retenu, a confirmé un responsable.

Le Sénat a demandé à la GRC d'enquêter sur Mme Wallin après un audit qui a révélé une multitude de frais de voyage réclamés depuis le début de sa carrière de sénatrice, vers la fin 2008.

La firme d'enquête indépendante qui a fourni l'audit a signalé 121 348 $ en dépenses inappropriées. Le Sénat a par la suite découvert une somme additionnelle de 17 621 $ à rembourser, portant la facture de Mme Wallin à 138 969 $.

Mme Wallin, qui affirme que l'audit est « essentiellement erroné et injuste », a déjà payé 38 000 $ au Sénat et a promis de rembourser elle-même toutes les sommes exigées, avec intérêts.

Trois autres sénateurs sont dans l'eau chaude à cause de dépenses non justifiées.

La GRC enquête sur les frais de logement des anciens conservateurs Patrick Brazeau et Mike Duffy, ainsi que ceux de l'ancien libéral Mac Harb.

Le Sénat a commencé à retenir le salaire de M. Brazeau.

Pour sa part, M. Harb a hypothéqué quatre de ses propriétés pour obtenir un prêt d'une compagnie à numéros appartenant à un homme d'affaires d'Ottawa pour rembourser ses dépenses non admissibles. Il a depuis démissionné du Sénat.

Nigel Wright, l'ancien chef de cabinet du premier ministre Stephen Harper, a signé un chèque de 90 000 $ à Mike Duffy pour rembourser le Sénat.

La Presse Canadienne

PLUS:rc