NOUVELLES

Boeing courtise les Forces canadiennes

06/09/2013 09:03 EDT | Actualisé 06/11/2013 05:12 EST

Le président de Boeing estime que l'avion de chasse F-18 Super Hornet peut répondre aux besoins du Canada.

Le géant de l'aéronautique tente depuis le début de l'année de séduire le Canada en insistant pour qu'Ottawa procède à un appel d'offres formel dans l'opération de renouvellement de ses avions de chasse CF-18.

La déclaration de James McNerney intervient au moment où le gouvernement fédéral réexamine son acquisition d'appareils furtifs F-35.

Le gouvernement canadien est revenu, l'an dernier, sur sa décision d'acheter les avions de chasse construits par Lockheed Martin, dont les coûts sont en augmentation constante, afin d'évaluer les appareils de sociétés rivales.

Le numéro un de Boeing était de passage à Calgary pour vanter les qualités de son appareil.

Il a affirmé à des journalistes que le F-18 Super Hornet avait été modifié afin de présenter des capacités de cinquième génération. Pour James McNerney, Boeing a l'avantage d'avoir un système arrivé à maturité, contrairement à un système encore en voie de développement.

Boeing n'en serait pas à son premier contrat avec les Forces canadiennes. L'entreprise leur a déjà livré plus tôt cette année 15 hélicoptères Chinook.

Les résultats de l'évaluation d'autres avions de chasse faite par le gouvernement fédéral ne devraient pas être connus avant cet automne.

PLUS:rc