NOUVELLES

Le bungalow a la cote à Québec

05/09/2013 04:28 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST

La maison unifamiliale semble attirer les acheteurs dans certains quartiers de la ville de Québec, particulièrement le bungalow. Par contre, le marché des condominiums continue de ralentir dans la région.

Selon la Chambre immobilière de Québec, la maison unifamiliale a trouvé preneurs le mois dernier avec une croissance de 12 %. Malgré cette augmentation qui habituellement fait grimper les prix au profit des vendeurs, dans certains cas, les acheteurs peuvent faire de bonnes affaires, selon Stéphane Bruyère, courtier en prêts hypothécaires.

« Les maisons neuves qui étaient prêtes à être construites à 419 000 $ plus les taxes, finalement se sont [vendues] à 350 000 $ taxes incluses », mentionne-t-il par exemple.

Les secteurs des Rivières, de Charlesbourg et de Beauport séduisent ceux qui recherchent un bon vieux bungalow. Cependant, M. Bruyère remarque que ce ne sont pas tous les types de maisons unifamiliales qui ont la cote. « Il y a des secteurs qui sont moins sexy, les 600 000 $ et 700 000 $, faut faire attention. Moi, je n'en vois pas d'acheteur dans cette gamme de prix là », note-t-il.

Si les maisons unifamiliales ont la faveur des acheteurs, la vente de condominiums semble plus difficile. La Chambre immobilière note une diminution de 10 % le mois dernier, par rapport à août 2012. Pour ceux qui désirent se départir de ce type de résidence, il leur faudra patienter en moyenne 133 jours.

M. Bruyère constate aussi que les maisons qui valent un million de dollars et plus trouvent preneur dans la région de Québec.

PLUS:rc