DIVERTISSEMENT

Le film «Sarah préfère la course» fera la tournée des festivals mondiaux

04/09/2013 10:30 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST
Ismaël Houdassine

MONTRÉAL - Après son départ fort prometteur au Festival de Cannes en mai dernier, «Sarah préfère la course» poursuit sa route dans les festivals aux quatre coins du monde.

Du Brésil à la Corée du Sud en passant par la Grande-Bretagne, le long métrage a été sélectionné au total dans une vingtaine de festivals du septième art à l'automne.

La carrière en salles du film est ainsi peut-être terminée au Québec, mais elle a clairement repris un deuxième souffle à l'international, au grand plaisir de sa réalisatrice Chloé Robichaud.

«Ça fait plaisir de voir qu'il y a un intérêt au-delà de ce qui s'est passé à Cannes. Je suis contente. Le but, c'est que le film soit vu», s'est-elle réjouie mercredi à l'autre bout du fil.

«Sarah préfère la course» sera notamment projeté au Festival international du film de Busan (Corée du Sud), au Festival du film de Londres BFI (Grande-Bretagne), au Festival do Rio (Brésil) et au Festival international du film de femmes de Salé (Maroc).

La jeune cinéaste ne pourra évidemment être de tous les rendez-vous, mais elle envisage déjà se présenter à certains d'entre eux.

«On est encore à essayer de trouver comment gérer mon horaire, mais je devrais normalement aller au Brésil et au Maroc», a-t-elle précisé.

Chose certaine, elle sera de la grand-messe du Festival international du film de Toronto la semaine prochaine, où son premier long métrage sera projeté les 12 et 13 septembre.

Elle se rendra dans la métropole non seulement pour accompagner «Sarah préfère la course», mais également pour aller cueillir un prix. Chloé Robichaud figure en effet parmi les lauréates du prix Birks Diamond Tribute, qui récompense 10 réalisatrices et actrices canadiennes s'étant particulièrement distinguées au cours de l'année.

Elle sera honorée au même titre que les réalisatrices Louise Archambault, Deepa Mehta, Alanis Obomsawin et Sarah Polley, ainsi que les actrices Évelyne Brochu, Geneviève Bujold, Sarah Gadon, Jessica Paré et Alison Pill.

«Je trouve que c'est une belle initiative, parce qu'il y a tellement de femmes qui percent dans le milieu. On entend beaucoup parler des comédiennes, mais en réalisation, on en entend moins parler, alors je trouve ça 'le fun' que les projecteurs soient braqués sur les réalisatrices», a-t-elle fait valoir.

Après avoir été emportée par un tourbillon médiatique à son retour de la Croisette en mai, Chloé Robichaud a pu prendre un peu de recul au cours de l'été. Elle en a profité pour élaborer le scénario de son second long métrage. Ce film, qui doit s'intituler «Pays», suivra l'histoire de trois femmes de différentes générations évoluant dans le milieu de la politique.

Les comédiennes Sophie Desmarais et Hélène Florent, qui étaient de la distribution de «Sarah préfèrent la course», ont confirmé qu'elles seraient de l'aventure. Le tournage devrait s'amorcer dans environ un an, estime Chloé Robichaud.

INOLTRE SU HUFFPOST

«Sarah préfère la course»: le tapis rouge
«Sarah préfère la course»