NOUVELLES

La fondation Cancer de la Prostate Canada recommande des tests dès la quarantaine

04/09/2013 10:24 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST

Les Canadiens sont invités à subir des tests de dépistage du cancer de la prostate dès la quarantaine au lieu d'attendre la cinquantaine.

La Fondation canadienne de recherche sur le cancer de la prostate - Cancer de la Prostate Canada (CPC) - a publié mercredi une recommandation en ce sens.

La fondation affirme qu'un diagnostic précoce accroît les chances de survie des hommes qui en sont atteints.

De l'avis du Dr Rajiv Singal, urologue à l'hôpital général de Toronto Est, un test au début de la quarantaine peut servir de base et permettre de mieux personnaliser le suivi clinique.

Le Dr Singal juge inexcusable que le cancer de la prostate puisse passer inaperçu ou être négligé, compte tenu de la surveillance et des options de traitement possibles.

Selon lui, il est essentiel pour leur santé et leur bien-être que les Canadiens soient informés, parlent à leur médecin et passent des examens.

La fondation souligne que le cancer de la prostate est le cancer le plus courant chez les Canadiens, un homme sur sept en étant atteint au cours de sa vie.

La Presse Canadienne

PLUS:rc