NOUVELLES

De meilleures perspectives économiques

03/09/2013 08:01 EDT | Actualisé 03/11/2013 05:12 EST

La croissance économique devrait se raffermir dans plusieurs pays développés, d'après les estimations de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les États-Unis devraient afficher une croissance soutenue et l'Europe commence à contribuer à la reprise, mais le ralentissement continue dans la plupart des pays émergents, précise l'institution dans son évaluation économique publiée mardi.

L'OCDE s'attend à ce que la croissance du produit intérieur brut (PIB) du Canada soit de 2 % pour 2013, comparativement à son estimation de 1,4 % présentée en mai. 

La progression de l'économie allemande devrait être de 0,7 %, soit davantage que l'augmentation attendue de 0,4 %. L'OCDE révise également à la hausse sa prévision pour le Royaume-Uni, avec une croissance de 1,5 % du PIB, par rapport à son estimation de 0,8 % en mai.

Malgré une embellie attendue, Pier Paolo Padoan, chef économiste de l'OCDE, estime que le tableau d'ensemble est mitigé. « Le résultat, c'est que la croissance est plus forte dans les économies développées et moins forte dans les économies émergentes ». Il s'attend à ce que la Grèce ait besoin d'une nouvelle restructuration de sa dette. « Il faudra faire plus pour ramener la dynamique de la dette grecque à un niveau soutenable », ajoute M. Padoan.

L'OCDE révise d'ailleurs à la baisse la croissance attendue du PIB des États-Unis pour 2013, à 1,7 % contre 1,9 %. La prévision pour l'économie nippone reste la même, soit une progression de 1,6 % du PIB cette année.

En Chine, la croissance prévue est de 7,4 %, ce qui est moins que celle anticipée par l'OCDE en mai, 7,8 %.

Pendant ce temps, l'Italie continue de souffrir, avec une contraction anticipée de 1,8 % de son activité économique en 2013, une estimation inchangée.

PLUS:rc