NOUVELLES

Syrie: la Chine s'oppose à une opération militaire unilatérale des États-unis

02/09/2013 10:34 EDT | Actualisé 02/11/2013 05:12 EDT
DR

PÉKIN, Chine - La Chine a appelé les États-Unis à ne pas entreprendre d'action unilatérale contre la Syrie en réponse à l'attaque chimique alléguée contre des civils près de Damas.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hong Lei, a déclaré lundi que les autorités américaines avaient informé le gouvernement chinois sur la question et que la Chine était très inquiète face à l'utilisation présumée d'armes chimiques.

Il a toutefois affirmé que la Chine s'opposait à une réplique unilatérale des États-Unis. Une opération militaire en Syrie doit être conforme à la Charte des Nations unies et respecter les principes généraux qui sous-tendent les relations internationales, a-t-il souligné.

La Chine pense qu'une solution politique est la seule façon de résoudre la crise en Syrie, a déclaré le porte-parole. La communauté internationale doit éviter d'aggraver le conflit et d'entraîner toute la région dans un désastre encore plus grand, a-t-il ajouté.

Selon le gouvernement américain, l'attaque chimique du 21 août dans les banlieues de Damas a fait au moins 1429 morts. Washington estime que le régime syrien est responsable de l'attaque, tandis que d'autres pays, dont la Russie, affirment que les preuves ne sont pas claires.

L'administration du président Obama tente de convaincre les Américains et le monde de la nécessité de punir militairement le régime syrien en réponse à l'attaque chimique.

Depuis le début de la guerre en Syrie, la Chine s'est jointe à la Russie à plusieurs reprises pour bloquer toute résolution du Conseil de sécurité de l'ONU pouvant mener à la chute du régime de Bachar el-Assad.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Les armes artisanales des rebelles en Syrie